“Un petit manège autour de ma personne”: Omar Sy répond à la polémique déclenchée par ses propos sur la guerre en Ukraine

Dans une récente interview accordée au Parisien, Omar Sy a évoqué la guerre en Ukraine et s’est dit étonné de voir que ce conflit touchait autant de monde par rapport aux guerres en Afrique. Une déclaration vivement critiquée par de nombreux internautes et responsables politiques. Ce mardi 3 janvier, l’acteur s’est défendu dans les médias français, dénonçant “un petit manège autour de sa personne”.

“Les gens qui savent lire comprennent ce que j’ai voulu dire.” Ce mardi 3 janvier, sur RTL et TMC, Omar Sy a répondu à la polémique déclenchée par sa dernière interview dans le Parisien. Pour rappel, dans cet entretien, le célèbre acteur déclarait: “Je suis surpris que les gens soient si atteints par la guerre en Ukraine. Ça veut dire que quand c’est en Afrique, vous êtes moins atteints?” Des propos qui ont été vivement critiqués par une partie de la classe politique française.

“On essaie de détourner le propos. C’est un peu un manège qui est en place depuis quelques années autour de ma personne”, a dénoncé Omar Sy au micro de RTL. “C’est un peu devenu systématique, à chaque fois que je sors de ma cachette pour promouvoir un film, on essaie de mettre un nuage de fumée autour de la promotion. ‘Tirailleurs’, c’est un film qui parle de la guerre, mais qui ne parle pas du tout de la guerre en Ukraine, ça parle de la Première Guerre mondiale, on parle des tirailleurs sénégalais. (…) Comme on dit chez moi, on laisse pisser.”

“C’est moi qu’on attaque”

Invité sur le plateau de “Quotidien” ce mardi soir, le comédien de 44 ans est également revenu sur la polémique: “Il y a un système qui est en place. À chaque fois que je sors de ma cachette avec ma petite barbe, on vient me chercher des polémiques sur ce que j’ai dit pour que je rentre dans des explications. Je n’ai pas envie”, a-t-il assuré, avant d’ajouter: “Ce que j’ai dit, je l’ai dit. Comprenne qui voudra et si voulez comprendre autre chose, comprenez autre chose. Ce n’est pas ce que je dis qu’on attaque, c’est moi.”

En réponse aux nombreuses critiques, le Parisien a publié un second article racontant les coulisses de l’entretien organisé avec Omar Sy à l’occasion de la promotion de son prochain film “Tirailleurs”. “La phrase qui a mis le feu aux poudres ne désigne pas, comme le laissent entendre celles et ceux qui ont nourri cette polémique depuis vingt-quatre heures, la France ou les Français”, affirme le journaliste à l’origine de l’interview. “C’est une conversation, et ce ‘vous’, ce sont ceux qui se sentent moins concernés quand des enfants sont massacrés par des bombardements à l’autre bout du monde, où qu’ils se trouvent. Il le dit sans aucune virulence.”

You May Also Like

More From Author

+ There are no comments

Add yours