Today: jeudi, juin 13 2024

Tenues indécentes, acte sexuel en public… les Italiens réclament l’expulsion de Kanye West et de sa compagne

Estimated read time 3 min read
Les Italiens en ont marre. Si la présence de stars internationales pendant leurs vacances a souvent tendance à ravir les locaux, il n’en est rien pour Kanye West et sa compagne Bianca Censori. En vacances en

Italie depuis plus d’une dizaine de jours, le rappeur de 46 ans et le mannequin australien, qui se seraient mariés secrètement en Californie, ne cessent de faire réagir de l’autre côté des Alpes. La semaine dernière, la jeune femme de 28 ans s’est fait remarquer dans un haut moulant couleur chair avec un décolleté très plongeant, assorti à un legging de la même couleur, alors qu’elle faisait ses courses dans un supermarché à Florence. Une tenue jugée « irrespectueuse » par de nombreux Italiens, une semaine après avoir déjà fait l’objet de critiques pour être sortie à plusieurs reprises en soutien-gorge quasi transparent et « pratiquement nue » dans les rues toscanes. « Nous n‘avons pas besoin de ces déchets en Italie », des tenues « vulgaires », « impudiques »… de nombreux Italiens ont fait part de leur mécontentement sur les réseaux sociaux concernant la venue des deux stars dans un pays connu pour son héritage catholique conservateur. De son côté, Kanye West a été observé à plusieurs reprises se baladant pieds nus ou en chaussettes dans les rues italiennes. Une fellation en public ? Plusieurs internautes estiment que Bianca Censori devrait être punie d’une forte amende pour « outrage public à la pudeur » et d’autres estiment même que Kanye West et sa compagne devraient être expulsés du pays. Cela aurait pu s’arrêter là, mais le couple a de nouveau créé la polémique, cette fois-ci à Venise. Comme le rapporte le Daily Mail, Kanye West et sa compagne auraient été aperçus en plein acte intime lors d’une promenade en bateau sur les canaux de Venise, lundi 28 août. En effet, des images partagées sur les réseaux sociaux montrent le rappeur assis sur son bateau, les fesses à moitié à l’air, avec la tête de Bianca Censori posée sur ses genoux. « Les autorités italiennes doivent les arrêter pour indécence, avec un comportement obscène et dégoûtant en public », « Quel est leur problème, il serait peut-être temps que la police intervienne »… Ces clichés ont à nouveau provoqué un tollé sur les réseaux sociaux. En Italie, « l’indécence publique » est un acte passible d’une amende pouvant aller jusqu’à 309 euros, selon la Cour constitutionnelle italienne.

Sur le même sujet

+ There are no comments

Add yours

Kiev revendique la prise stratégique de Robotyne sur le front sud qui « ouvre la voie » à la Crimée

Gabon : Plus de 4 milliards de Fcfa retrouvés chez un proche d’Ali Bongo