0 5 minutes 6 mois
0 0
Read Time:2 Minute, 54 Second

Le Bureau du Vérificateur Général (BVG) a fouillé dans la gestion de l’Université des Lettres et des Sciences Humaines de Bamako (ULSHB) au titre des exercices 2018, 2019 et 2020. Il ressort des fouilles que le montant total des irrégularités financières s’élève à 191,90 millions de FCFA. D’après les investigations des vérificateurs, le  Chef du Service des Finances a payé des heures supplémentaires indues sur le budget national. Ce dernier, souligne le document, a effectué des paiements d’heures supplémentaires soit en l’absence des Attestations Individuelles de Service Fait (AISF), soit sur la base d’AISF signées par le Chef du Département Etudes et Recherches en lieu et place de l’enseignant ou sur la base d’AISF signées uniquement par le Doyen de la Faculté.

Ainsi, précise les vérificateurs, le montant total de l’irrégularité est de 31,82 millions de FCFA dont 22,62 millions de FCFA pour les enseignants non permanents. Pire, les vérificateurs découvrent également que le  Chef du Service des Finances n’a pas retenu à la source l’Impôt sur les Bénéfices Industriels et Commerciaux (IBIC) sur les indemnités d’heures supplémentaires payées aux enseignants non permanents. « Le montant total de l’IBIC non retenu s’élève à 113,33 millions de FCFA », confie les agents du BVG dans leur rapport remis au Président de la Transition, Assimi Goita.

Par ailleurs, il a été constaté que le Chef du Service des Finances n’a pas retenu à la source l’Impôt sur les Revenus Fonciers lors du paiement des frais de location des immeubles baillés pour un montant total de 70,34 millions de FCFA sur lequel le bailleur d’un des immeubles a payé, au service des Impôts de Kati, la somme de 34,51 millions de FCFA. Selon le rapport, le reliquat à recouvrer est de 35,83 millions de FCFA. Qui ajoute également que le  Chef du Service des Finances de l’ULSHB a payé des indemnités aux stagiaires après l’expiration de la durée légale de stage. « Il a payé des indemnités à des jeunes diplômés en stage de qualification ou de perfectionnement au Rectorat de l’ULSHB au-delà de la période réglementaire de 2 ans maximum. Le montant des indemnités injustifiées payées aux stagiaires s’élève à 945 000 FCFA », lit-on dans le rapport rendu public et accessible à tous les maliens.

Par ailleurs, il a été relevé que le Chef du Service des Finances n’a pas appliqué des pénalités de retard sur des marchés. Et, indique-t-on, le montant total des pénalités non appliquées sur les 11 marchés concernés s’élève à 2,42 millions de FCFA.  En outre, les vérificateurs ont constaté que le Chef du Service des Finances a réglé un marché partiellement exécuté. Il s’agit, selon le rapport d’un marché de 2019 relatif à l’organisation et la mise en place de la comptabilité (volet 1) et l’installation des logiciels de comptabilité générale, de production des états de synthèse et de gestion des immobilisations (volet 2) au profit de l’ULSHB a été intégralement payé alors que les logiciels ne sont pas installés sur l’ordinateur de la Division Comptabilité générale. « Le montant de l’irrégularité s’élève à 4,72 millions de FCFA. Le Comptable-matières a réceptionné des matériels non conformes aux spécifications techniques des commandes. Le montant total de l’irrégularité s’élève à 2,83 millions de FCFA », conclu le rapport.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *