0 7 minutes 6 mois
0 0
Read Time:4 Minute, 32 Second

Depuis plusieurs années, les responsables d’Accountability Lab Mali procèdent aux sélections des fonctionnaires intègres au Mali. Après la sélection, 4 lauréats sont retenus pour la finale et ils représentent le meilleur du service public au Mali. Pour cette campagne 2022 d’Integrity Icon Mali, parmi ces fonctionnaires intègres retenus, il y a Hamidou Doumbia, chargé des obligations et contrats à la direction des finances et du matériel du ministère de la Santé et du Développement social, un cadre du parti Yelema, jeune influent sur les réseaux sociaux.

Integrity Icon est une campagne mondiale d’Accountability Lab qui est propulsée par des citoyens à la recherche de responsables gouvernementaux honnêtes. Il vise à susciter un débat autour de l’idée d’intégrité et à démontrer l’importance de l’honnêteté et de la responsabilité personnelle. C’est commencé au Népal en 2014 et s’est propagé au Libéria en 2015 et est maintenant devenu une campagne mondiale active au Népal, au Libéria, au Pakistan, au Sri Lanka, au Nigeria, au Mali, en Afrique du Sud et au Mexique.

Les 4 lauréats sont : Pr. Kankou Sangaré, président du tribunal de grande instance de Ségou ; Abdoulaye Coulibaly, chef du bureau secondaire des douanes de Gouthioubé (Kayes) ; Marie Claire Dembélé, conseillère aux affaires économiques et financières du gouvernorat de Sikasso ; et Hamidou Doumbia, chargé des obligations et contrats à la direction des finances et du matériel du ministère de la Santé et du Développement social.

Qui est Hamidou Doumbia?

Hamidou Doumbia, chargé des bons et des contrats, est un cadre de la Direction des Finances et du Matériel. Il est réputé pour sa rigueur, son sérieux et sa compétence intellectuelle. Ambitieux et animé par la volonté de donner une nouvelle orientation à sa carrière professionnelle, il a participé au concours professionnel d’entrée à l’Ecole Nationale d’Administration organisé en 2022 avec succès en tant qu’Inspecteur des Services Économiques.

Très serviable, Hamidou Doumbia est actif auprès des citoyens à travers son engagement pour le service collectif. Il a été le président de l’association Actions citoyennes commune 1, le président du club Toastmasters Bamako CIWARA et le Curator des Global Shapers Community qui est un réseau de jeunes rattachés au forum économique de Davos. Passionné par la lecture et l’écriture, Hamidou Doumbia est aussi Co-auteur du livre intitulé « Les maux et les remèdes de l’Afrique », édité chez les éditions Baudelaire en France en 2021.

Lors du gala Integrity Icon 2022 au Mali, ce cadre intègre a tenu un brillant discours. Lisez plutôt!

Il y a exactement 12 ans que j’ai décidé de prendre le chemin de la fonction publique en disant Adieu à la Richesse matérielle mais en ouvrant des perspectives pour la plus grande des richesses : celle qui est au-dessus de tout à savoir la richesse morale et spirituelle. Oui Mesdames et Messieurs, il n’y a pas de meilleure richesse que l’opportunité de donner sa vie au service public. Alors permettez de commencer mon allocution par des messages de remerciements à l’ endroit de ma famille biologique, professionnelle, politique pour leurs soutiens constants et à l’ensemble de l’équipe d’Accountability lab pour son heureuse initiative qu’est d’identifier et de célébrer les fonctionnaires pour leur intégrité.

Mesdames, Messieurs

Permettez-moi de m’oublier un instant, d’oublier les trois autres finalistes ici présents et de penser à ces fonctionnaires qui n’ont pas eu la chance d’être ici car ayant perdu la vie dans l’exercice de leur fonction. Il faut le dire, l’intégrité c’est aussi servir jusqu’au sacrifice ultime. Ainsi, je pense au capitaine BAD, égorgé à Aguelhok pour avoir refusé de capituler devant la barbarie car ayant justement compris que l’intégrité c’est servir jusqu’au sacrifice ultime. Je pense au juge Soungalo Koné décédé en captivité entre les mains des forces du mal car ayant aussi compris que l’intégrité c’est servir jusqu’au sacrifice ultime !

Je pense également à mon ami d’enfance gendarme Douga Habib Sissoko exécuté dans l’exercice de ses fonctions alors que sa femme attendait un bébé. Mon ami Douga, tu as aussi compris que l’intégrité c’est servir jusqu’au sacrifice ultime. Je pense à tous ces fonctionnaires qui travaillent aux confins du Mali dans les zones d’insécurité refusant de courber l’échine devant la barbarie en servant au mieux qu’ils peuvent nos concitoyens. C’est à ces hommes et femmes que je dédie cette consécration.

Mesdames/Messieurs permettez-moi de conclure avec les paroles de ce chant épique que nos ancêtres entonnaient pour les Hommes braves et courageux. Cette chanson si brillamment transcrite par l’écrivain Massa Makan Diabaté. Je cite : « Sourire avec son ennemi. Ne met pas fin au combat Se divertir avec son ennemi ne met pas fin aux hostilités. Je te salue ô grande peur des soirs de bataille. Devant la foule accourue sur la place du Mandé. Je te salue, ô triomphateur des soirs de bataille!» fin de citation.

Alors à la suite de nos ancêtres et de nos griots, je dis JANJO pour tous ces Hommes qui mènent la bataille contre la corruption. Je dis JANJO pour ces hommes de l’ombre qui mènent une bataille farouche contre les mauvaises pratiques. Je dis JANJO pour les chantres de l’intégrité et de la transparence. JANJO pour Accountability Lab Mali.

Rassemblées par Moussa Sékou Diaby

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *