Today: jeudi, juillet 25 2024

Le Kram : Découverte d’un cadavre portant des traces de violence

Estimated read time 3 min read

Le cadavre d’un sexagénaire a été trouvé tôt hier matin, mercredi 11 janvier, à proximité du Parc d’attractions du Kram, portant des traces de violence. Un imposant dispositif sécuritaire a été déployé à proximité du lieu où le corps a été découvert.

Selon les premières informations, il s’agirait d’un agent de la municipalité relevant de la ville de M’hamdia, gouvernorat de Ben Arous. Une enquête a été ouverte sur ordre du parquet pour déterminer les causes du décès et faire toute la lumière sur cette affaire.

Le lieu où a été trouvé le corps de la victime sans vie est devenu un point noir où personne ne risque de s’aventurer la nuit ou très tôt le matin et même parfois durant la journée en raison de l’insécurité qui règne et des graves incidents de braquages, en dépit des efforts des unités sécuritaires déployées dans le cadre de la lutte contre le vandalisme et le crime.

Des groupes de malfrats et des repris de justice profitent de la situation de délabrement du Parc en question et l’isolement des lieux pour se saoûler et parfois se droguer et accomplir leur forfait. Les habitants ont à maintes reprises formulé des plaintes concernant la situation d’insécurité dans les parages et ont dénoncé la présence de personnes qui se sont spécialisées dans la vente illicite de boissons alcoolisées. Ceci sans compter le nombre inquiétant des chiens dangereux errants qui ont élu domicile dans ce parc .

«Il ne se passe plus un jour sans que nous entendions parler de braquage», nous confie Mohsen. A, un habitant de la région et dont la fille a fait l’objet d’un braquage à l’aide d’un couteau il y a quelques mois. L’agresseur lui a arraché sous la menace son téléphone portable. Khaled, fonctionnaire à la retraite, nous a déclaré à son tour qu’il ne peut plus aller faire la prière d’el Fajr à la mosquée Khadija à proximité du Parc du Kram Ouest en raison du grand risque de braquage et la présence de chiens errants qui pourraient s’attaquer à lui.

Après plusieurs années de retard et de tergiversation pour moult raisons, des travaux ont été entamés depuis quelques jours par les autorités locales dans le cadre d’un ancien projet de réaménagement du parc d’attraction du Kram en vue d’animer et de sécuriser un tant soit peu ce lieu et le rendre plus fréquentable.

Le Parc du Kram fut un lieu d’attractions et de loisirs pour les familles et leurs enfants, équipé d’un terrain de football en gazon synthétique pour accueillir les activités sportives des académies de football, mais comme plusieurs parcs dans le pays, il a été abandonné et a connu un triste son sort après la révolution.

Sur le même sujet

+ There are no comments

Add yours

« Il n’y aura pas de guerre ethnique au Burkina » (Capitaine Traoré)

Mali : Le GSIM revendique l’attaque meurtrière contre l’armée dans le centre