Etats-Unis: le numéro 2 du ministère de la Justice sur le départ

Rod Rosenstein devrait quitter son poste dès que William Barr sera confirmé à la tête du ministère. Il a supervisé l’enquête du procureur Mueller sur les ingérences russes dans la campagne présidentielle. Il a souvent été la cible de Donald Trump. Le départ de Rod Rosenstein serait une source de satisfaction pour le président.

Donald Trump critique régulièrement le numéro deux du département de la Justice. Il a été jusqu’à retweeter un photo montage, où Rod Rosenstein figurait derrière les barreaux, en compagnie d’ailleurs du procureur Mueller. Il faut dire que lorsque Jeff Sessions était en fonction à la tête du département de la Justice, c’est lui, son numéro deux, qui chapeautait l’enquête sur les ingérences russes.

Depuis le départ de Jeff Sessions, c’est officiellement le ministre par intérim qui supervise le travail du procureur Mueller, mais Rod Rosenstein continue d’être impliqué dans le déroulement quotidien de l’enquête.

L’annonce de son départ a immédiatement suscité des craintes sur le sort futur du procureur. L’audience de confirmation du futur ministre de la justice William Barr doit avoir lieu mardi prochain devant le Sénat et les démocrates vont sans aucun doute demander des assurances à ce sujet.

Un sénateur républicain proche de Donald Trump a cependant pris les devants ce matin. Lindsey Graham a affirmé que le prochain ministre de la Justice n’entendait pas entraver le travail du procureur. « Je peux vous assurer que William Barr  une très haute opinion de Robert  Mueller et qu’il souhaite le laisser terminer sa mission », a déclaré le sénateur.

Share

Sur le même sujet

Leave a Comment