Abidjan/Pendant que les Pasteurs promettent monts et merveilles pour 2019, un Prophète assène :  » le diable veut vous distraire »


Après une demie-heure passée, ce Jeudi 27 Décembre 2018 au soir, sous le préau de l’école EECI de Marcory, la première impression qui nous frappe à l’esprit, c’est le caractère audacieux de cette oeuvre chrétienne. Certes, on était en droit de s’attendre plus ou moins à un sermon assez cru, au vu du thème de ce séminaire organisé par la Mission des Vaillants Guerriers de l’Évangile., mais là, il faut bien reconnaître que c’est une prédication de rupture qui a été servie aux chrétiens de cette assemblée au deuxième jour de ce programme qui vient comme pour redresser le corps du Christ à l’orée de la nouvelle année.
 »L’enlevement de l’église de Jésus-Christ, c’est pour bientôt  », c’est sur ce thème général que le Prophète Getheme NDRI, hôte de l’Evangeliste Ferdinand FAYA, s’adressera aux centaines de personnes installées sous le préau. Sans sourciller, le Prophète frappe au coeur d’un phénomène qui fait fureur dans l’église moderne, la guerre du prestige.  » Ne regarde pas la foule derrière un homme de Dieu pour croire qu’il est vraiment de Dieu » martèle-t-il. Toujours dans la même veine, l’orateur révèle :  »le diable veut vous distraire  »avec l’Évangile de prospérité. Et d’ajouter là dessus que »Jesus n’est pas venu pour que tu sois milliardaire ». Tout est une question de grâce et de plan de Dieu, explique le Prophète qui en veut pour preuve les exemples de personnalités bibliques telles que Joseph et Esther qui  »ne sont pas allés faire des offrandes à des Bishops » pour devenir les dirigeants qu’ils ont été. C’est pourquoi, il exhortera l’église de façon générale à revoir sa  »Personne de la bénédiction  » parceque, enfoncé l’orateur,  »L’eglise n’est pas un lieu où on vient chercher du travail », mais plutôt , le lieu  »pour avoir le visa pour le Ciel ».
Tout ceci sous le regard approbateur de l’Evangeliste Ferdinand FAYA, Fondateur du ministère, qui nous apprendra que ce programme eschatologique s’inscrit dans la continuité d’une série, et que la vision est partie d’un songe sur l’enlèvement dans lequel , affirme-t-il,  »le Seigneur m’a montré que moi-même, je n’étais pas enlevé ».  »Depuis ce jour là, poursuit-t-il,  » Dieu m’a dit, chaque temps a son message…Prêche sur l’eschatologie  ». Selon lui, ce programme qui doit s’étendre jusqu’au lundi 31 Décembre, vise à  »reveiller le corps du Christ ». Cependant, avertit l’homme de Dieu, » l’enlèvement est une sélection ». Malgré le peu d’engouement que cette thématique suscite auprès du grand public plus habitué aux promesses de prospérité financière, le Fondateur de la Mission ne démord pas :  »Moi, j’ai choisi mon camp ». Autant dire que les positions se dessinent de plus en plus dans l’église où les leaders d’œuvres tiennent visiblement des approches très divergentes de l’interprétation de la Vérité biblique.
Raoul MOBIO

Share

Sur le même sujet

Leave a Comment