[Vidéo] Naufrage à Saint-Louis : “J’ai vu mourir le passeur qui a encaissé mes…” (rescapé)

[Vidéo] Naufrage à Saint-Louis : “J’ai vu mourir le passeur qui a encaissé mes…” (rescapé)

[Vidéo] Naufrage à Saint-Louis : “J’ai vu mourir le passeur qui a encaissé mes…” (rescapé)
Bilal Seck est un véritable miraculé. Sur les 58 personnes qui se trouvaient dans la pirogue qui a chaviré en pleine mer, cil est le premier à être sauvé. Tailleur de profession, le jeune homme de 24 ans, n’avait pas, selon ses propos, l’intention de partir en émigration clandestine. C’est à la dernière minute alors qu’il coordonnait le baptême de son frère qu’un ami l’a convaincu de faire le voyage. Faisant le récit glaçant du drame survenu en haute mer, il a indiqué qu’après plus de 25 kilomètres en mer, ils ont eu un problème technique.
 
“La pirogue prenait de l’eau de toutes parts et cela a créé la peur. C’était la panique totale. Tout a coup, la pirogue a complètement disparu. Les gens flottaient et chacun essayait par tous les moyens de se sauver. Certains ont réussi, d’autres ont été emportés par la mer. C’était très dur” a narr? Bilal Seck visiblement choqué et marqué par ce dangereux voyage clandestin pour l’Espagne.
 
Le jeune Bilal Seck qui a vu mourir beaucoup de ses amis, a révélé que le passeur qui a encaissé ses 200 mille francs CFA est resté en mer et n’a pu se sauver. 
Actualite Malitribune TV