0 1 minute 4 mois
Après les sanctions de la CEDEAO, le Mali se tient encore droit dans ses bottes et compte faire face. 
 
C’est dans ce sens que le ministre des Transports et infrastructures malien a invité toutes les compagnies aériennes qui desservent le Mali de confirmer à l’agence nationale de l’aviation civile de la continuité de leurs trafics dans les 72 h à compter du samedi 15 janvier 2022.
 
“Passé ce délai, leurs créneaux seront attribués à d’autres compagnies aériennes, en vue de la continuation des services”, prévient le ministre Madina Cissokho Dembele.
 
Aussi, le ministre informe l’opinion publique que toutes dispositions seront prises pour assurer la desserte de leur pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.