0 3 minutes 2 semaines

 

Suite au retardement des dossiers concernant la grille unifiée, les primes et indemnités, le statut des fonctionnaires de la protection civile et l’abrogation de l’arrêté portant régularisation de la situation administrative de M. Abdramane Doumbia et 29 autres agents que la Section Syndicale de la Protection Civile du Mali affiliée à la Centrale Démocratique des Travailleurs du Mali était face aux hommes de média dans les locaux du siège de la Protection Civile au Golf de Baco-Djicoroni ce jeudi 15 septembre 2022 pour informer l’opinion nationale et internationale de certains cas d’injustice à l’égard du corps. C’était à la faveur d’un point de presse co-animé par le Sergent-Chef Karim Guilavogui, secrétaire général de ladite Section Syndicale affiliée à la CDTM, en présence de son collègue le Sergent-Chef Bakary Togola, secrétaire à la revendication du Bureau exécutif national de la Section Syndicale de la Protection Civile du Mali.

 

S’adressant à la presse, le Sergent-Chef Guilavogui Karim a témoigné le soutien total et infaillible de l’ensemble du corps de la Protection Civile du Mali à la réussite de la Transition. 《 Nous sommes des acteurs clés de cette Transition car nous avons participé à tous les événements de cette Transition. Nul besoin de vous rappeler que nous ne pouvons en aucune façon rester passifs en marge des processus de cette Transition dont nous sommes acteurs majeurs 》, a indiqué le Sergent-Chef Guilavogui à la presse. Entamant l’objectif de la recontre avec la presse, le secrétaire général de la SSPCM-SYNTAD-CDTM dira qu’il s’agit de, primo, faire la lumière sur l’adoption de la grille unifiée telle que faite par la commission technique au ministère de la Fonction publique, secundo, d’accélérer le processus d’adoption du statut des fonctionnaires de la Protection Civile, tertio, d’adopter des primes et indemnités au profit des fonctionnaires de la Protection Civile, et enfin, quarto, remettre dans leur droit le Sieur Abdramane Doumbia et 29 autres conformément à L’ARRÊT N°568 du 18 octobre 2018. La Section Syndicale de la Protection Civile du Mali reste engagée pour la préservation des droits acquis et la défense des intérêts matériels et moraux des Fonctionnaires de la Protection Civile, laisse entendre le Sergent-Chef Guilavogui.
Yah Zanfing Doumbia.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.