0 2 minutes 8 mois
Blessé en début de saison Arkadiusz Milik a forcé Jorge Sampaoli à trouver des solutions de repli. Si Dimitri Payet a d’abord été aligné en tant que faux numéro 9, Bamba Dieng a très rapidement pris la place d’attaquant qui lui revenait. Le Polonais et le Sénégalais sont deux offensifs avec un profil très différent qui poussent le technicien marseillais à faire des changements et à s’adapter ce qui bouleversent son effectif et sa tactique. Une affirmation qui nous vient tout droit de Edouard Cissé.
« Le style actuel de l’OM correspond aussi au changement de profil des attaquants. Dieng a d’abord performé et marqué, c’est un joueur qui aime les espaces, virevoltant, feu follet, que les adversaires ne connaissaient pas et qui s’intégrait dans le jeu de déséquilibre de Sampaoli, avec des transitions défensives-offensives tonitruantes. Maintenant, c’est moins le cas, Milik est un autre type d’attaquant, avec d’autres caractéristiques. Je ne vois pas Milik répéter des courses de 50-60 mètres en contre-attaques. Il demande plus de centres, de jeu posé et, du coup, des transitions moins tranchées et un style un peu plus installé« , a déclaré Edouard Cissé dans les colonnes de L’Equipe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.