0 4 minutes 4 semaines

UN ATELIER À LA TAILLE INITIÉ PAR L’AGENCE NATIONALE DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE (ANASER) POUR SA VALIDATION.

L’ouverture des travaux , ce jeudi 21 avril 2022, dans la salle de conférence de L’AGEROUTE, de la rencontre des échanges pour la validation des statistiques d’accidents de la circulation routière au titre de l’année 2021. Les travaux étaient dirigés par M. Ousmane Bah Maïga, conseiller technique du ministère des transports et des infrastructures, représentant de Mme la ministre. Ont pris part aussi à cet atelier Mme Doumbia Diadji Sacko, directrice de l’ANASER et M. Sekou kontaga, directeur général de l’Ageroute.

À l’ouverture des travaux, après les salutations de Sekou kontaga , directeur général de l’Ageroute aux participants de cet atelier, la directrice de l’ANASER a pris la parole. Selon elle, c’est chaque année que l’ANASER organise cet exercice pour collecter les données de l’accident auprès de l’ensemble des acteurs qui détiennent les données de la circulation routière telles que : la gendarmerie nationale, la police nationale, la protection civile, les services de santé et la collectivité. L’objectif de cet atelier est de valider les statistiques données à la fin de l’atelier, a-t-elle déclaré. Aussi, ajoute-t-elle, que des dispositives ont été prises pour éviter beaucoup d’accidents de la circulation routière, les dispositions comme les numéros verts pour la signalisation, des nouveaux textes auprès des structures pour plus d’informations. Enfin, elle a lancé un appel à tous les usagers de la route de respecter les consignes donnés afin de réduire les accidents de la circulation routière.

Dans le discours d’ouverture, le représentant du ministre des transports et des infrastructures a fait savoir que le fléau de l’insécurité routière ne peut être combattu que par la synergie d’efforts, la participation massive de l’ensemble des acteurs de cet atelier en est la preuve, a-t-il indiqué. Aux dires de M. Maïga, l’objectif des plus hautes autorités dans son document de stratégie de la circulation routière est de 《réduire considérablement le nombre de tués imputables aux accidents de la route au Mali》. Pour atteindre cet objectif, cinq axes stratégiques ont été mises en place par le gouvernement du Mali qui sont entre autres, la sécurisation des 2 et 3 roues motorisées ; la sécurité des piétons, la réduction des accident des véhicules légers , le renforcement de la sécurité des usagers âgés de 15 à 34 ans et la sécurisation du transport professionnel. Poursuivant ses propos, il dira que cet objectif ne serait atteindre sans la disposition des statistiques d’accidents de la route fiables et suffisamment désagrégées. Enfin, il exhorte les participants à élaborer un document consensuel des statistiques de la circulation routière de l’année 20221, qui sera le levier de la lutte contre l’insécurité routière dans les années à venir.

YOUBA DOUMBIA.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.