October 22, 2021
  • Banankabougou Commercial Immeuble Diabaly Transit 2ème étage A4
  • 223 71 46 83 66 / 223 79 50 87 13 / 221 77 443 98 69
  • redaction@malitribune.com
0 2 minutes 4 semaines

Selon les autorités militaires tchadiennes, des mercenaires russes présents en Libye, ont attaqué ce pays d’Afrique centrale en avril et causant la mort de l’ancien président Idriss Déby Itno.

Le Tchad s’oppose à toute présence militaire russe. N’Djamena veut lutter contre son expansion sur le continent.

N’Djamena, qui abrite plusieurs bases étrangères militaires – la plus importante est la base aérienne 172 sergent-chef Adji Kosseï à N’Djamena, au nord-ouest de l’aéroport, et la seconde est le camp capitaine Michel Croci à Abéché, dans l’Est du pays- veut se protéger de toute ingérence extérieure.

Par ingérence extérieure, le Tchad désigne la société russe Wagner. Selon les autorités militaires tchadiennes, des mercenaires russes présents en Libye, ont attaqué ce pays d’Afrique centrale en avril, causant la mort de l’ancien président Idriss Déby Itno. Le pays dit avoir des preuves téléphoniques des communications passées entre les rebelles en Libye et le groupe russe.

 
 
Current 

Quant au possible rapprochement militaire entre Moscou et Bamako, le Tchad, rejette ses allégations de partenariat, chérif Mahamart Zene, qui officie en tant que ministre des Affaires étrangères, affirme avoir été en contact avec les autorités maliennes, qui assurent n’avoir eu aucun contact avec le groupe russe.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Напишите нам