0 2 minutes 4 semaines
Dans un communiqué, 2.800 prestataires de Wari comptent déposer une plainte contre Kabirou Mbodje. 
 
“Nul n’ignore que Wari traverse actuellement des difficultés dont nous n’essayons même pas de comprendre les origines. Et cela ne nous regarde pas car nous ne sommes pas des actionnaires de Wari, ni des travailleurs car il n’existe aucun lien de subordination, mais juste de simples prestataires qui éprouvent des difficultés à récupérer leur argent se trouvant dans notre compte”, lit-on dans le document. 
 
Selon ces prestataires le retrait de leur solde compte n’est plus possible avec Wari depuis plus d’un an. Ce qui est selon eux une violation des articles 16 et 20 des conditions de vente de Wari. 
 
“Cette situation d’immobilisation de notre argent ne peut plus perdurer, vu tous les préjudices financiers causés. Depuis des mois, les services de réclamation de Wari ne répondent plus à nos requêtes et, plus grave, la direction générale de Wari ne veut et ne peut plus recevoir nos courriers (violation article 20 des conditions générales de vente)”, déplore le collectif.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *