La France surclasse l’Australie et réussit son entrée en lice, Giroud égale Thierry Henry

La France surclasse l’Australie et réussit son entrée en lice, Giroud égale Thierry Henry

Malgré une entame de match catastrophique, marquée par le but d’ouverture de Goodwin et la (grave?) blessure de Lucas Hernandez, les Bleus ont infligé une correction à l’Australie (4-1, Goodwin, Rabiot, Giroud x2, Mbappé). Dépassés par la vitesse d’exécution des stars françaises, les Socceroos n’ont fait illusion que l’espace de quelques minutes. Pour les hommes de Didier Deschamps, qui ont fait le plein de confiance, c’est une entrée en matière parfaite avant d’affronter le Danermark samedi. Auteur d’un doublé, Olivier Giroud a égalé le record du nombre de buts de Thierry Henry (51) en équipe de France. L’attaquant milanais fait oublier l’absence de Karim Benzema, qui a dû déclarer forfait. Même s’il est évidemment trop tôt pour tirer des conclusions, le champion du monde en titre est clairement candidat à sa propre succession.

Malgré plusieurs absences de taille (Benzema, Kanté, Pogba, Nkunku), la France s’est facilement jouée de l’Australie, dernier qualifié pour ce Mondial après un match de barrage contre le Pérou. Cueillis à froid par un but de Goodwin, les protégés de Didier Deschamps n’ont jamais paniqué et ont rapidement remis les pendules à l’heure, renversant la vapeur avant la mi-temps grâce à Rabiot et Giroud ensuite. Si les Socceroos ont hérité encore d’une belle occasion juste avant la pause, ils ont complètement subi les évènements en deuxième mi-temps. Kylian Mbappé et Ousmane Dembélé ont dynamité leur flanc respectif, faisant des dégâts considérables dans l’arrière-garde australienne. Mbappé et Giroud scellaient finalement le sort des Australiens (4-1), qui ont lutté avec leurs armes mais qui ont tout simplement subi la loi du plus fort.

La renaissance d’Adrien Rabiot

Aligné dans l’entrejeu aux côtés de Griezmann et Tchouaméni, le médian de la Juventus a démontré qu’il était un pion incontournable sur l’échiquier de Didier Deschamps. Auteur du but égalisateur et auteur de l’assist sur le deuxième but inscrit par Giroud, il a donné une belle impression et s’est montré décisif. C’est une belle revanche pour celui qui avait refusé une place de réserviste pour le Mondial 2018 en Russie, ce qui lui avait valu d’être écarté de la sélection pendant deux ans. Ressuscité également à la Juventus alors qu’il a été tout près de signer à Manchester United, il confirme son renouveau sportif.

Actualite Sports