0 4 minutes 2 semaines

 

Les travaux du lancement officiel de la Fondation Oumar Mohamed Sogoré(OMS INTERNATIONAL), ont démarré ce samedi 10 septembre 2022, à l’ Ex Sheraton de Bamako. Les travaux étaient dirigés par M. Yamoussa Fané, chef de cabinet et représentant du Ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie Hôtelière et du Tourisme (MACHIT) en présence de M. Oumar Mohamed Sogoré, directeur général de la fondation et Mme Awa Tall, directrice exécutive de la fondation.

 

À rappeler tout d’abord que cette fondation qui a vu le jour le 02 juillet 2021, avec l’autorisation du gouvernement du Mali et avec comme but d’offrir aux jeunes et femmes leaders un cadre idéal pour dialoguer et servir leur collectivité via des projets de développement durable. La Fondation Internationale OMS ainsi mène aussi une lutte implacable contre toutes autres formes de violations à l’endroit des femmes et des enfants. Cette initiative est l’oeuvre de M. Oumar Mohamed Sogoré après avoir vu et subi certaines choses misérables des actions sociales qui se passent encore au Mali.

 

Comme genèse de la Fondation Internationale OMS, M. SOGORE explique : 《 Un jour, en sortant pour aller au boulot, j’ai rencontré une femme avec son enfant de 11 ans devant ma porte pourchassés par un groupe de personnes voulant les agresser à cause d’un vol d’argent que l’enfant a commis. La somme volée était de trente mille francs Cfa (30000f). J’ai pu calmer la situation tout en remboursant la somme aux hommes pour qu’ils libèrent la dame. Quand j’ai demandé à la dame-la ce qui a poussé son enfant à agir ainsi, elle m’a fait savoir que ça faisait quatre jours qu’elle est paralysée à la maison à cause d’une maladie. La femme dit n’avoir ni voix ni personne au secours. C’est pourquoi l’enfant a pris la décision de voler pour lui acheter des médicaments. 》Selon M. SOGORÉ, cette histoire n’est pas la seule, il y en a plein d’autres qui l’ont poussé à mettre en œuvre une Fondation à caractère social. Quant à la directrice exécutive de l’OMS, elle a déclaré que la fondation dans sa mission veut élaborer un plan d’actions qui va s’articuler autour des objectifs comme la création de 2000 champions en 5 ans, c’est-à-dire parrainer 2000 élèves excellents parmis les plus démunis ; l’assistance et la formalisation des activités de 100000 entrepreneurs à faible revenus dans le secteur informel en 5 ans à travers la création d’Avocat du peuple et enfin la sensibilisation et l’inscription des 50000 chefs de famille d’une couverture sociale et de l’INPS en 5 ans. pour atteindre cet objectif, elle a orienté ses activités vers les personnes les plus vulnérables dans le divers domaines socio-économiques, a-t-elle dit. Poursuivant ses propos, Awa Tall a invité les uns et les autres à joindre cette Fondation afin d’élever ensemble, plus haut, les défenses qui mettront à l’abri les plus démunis.

 

En conclusion, M. Yamoussa Fané, représentant le ministre en charge de la Culture a salué la présence de toutes et de tous à cette cérémonie et a témoigné de l’engagement de son département à accompagner la Fondation OMS.
YOUBA DOUMBIA.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.