0 7 minutes 1 semaine

La Fondation Bill & Melinda Gates, l’Agence suédoise de coopération internationale au développement et l’UNICEF annoncent une subvention de 150 millions de dollars pour soutenir l’accès aux vaccins et aux fournitures médicales dans les pays à faibles et moyens revenus. 

 

Le nouvel accord quadriennal permettra à l’UNICEF d’acheter des tests, des traitements et des vaccins contre le COVID-19, d’atténuer les perturbations de la vaccination de routine dues à la pandémie et de soutenir l’achat d’autres fournitures sanitaires essentielles. 

SEATTLE, STOCKHOLM, COPENHAGEN, le 12 Novembre 2021 – La Fondation Bill & Melinda Gates, l’Agence suédoise de coopération internationale au développement (ASDI) et l’UNICEF ont annoncé aujourd’hui une subvention de 150 millions de dollars pour aider l’UNICEF à acheter des vaccins et d’autres fournitures sanitaires pour les pays à revenu faible et intermédiaire (PRFM). 

 

Ce financement, en vigueur jusqu’en 2025, contribuera à soutenir les programmes nationaux de vaccination, y compris les campagnes de vaccination contre le COVID-19, et permettra de se procurer en temps voulu les fournitures sanitaires essentielles en attendant la mobilisation des financements nationaux. De nombreux pays à revenu faible ou intermédiaire comptent sur les services d’achat de l’UNICEF pour leur garantir un accès à un large éventail de fournitures sanitaires essentielles à un prix abordable dans le cadre de leur intervention d’urgence et pour répondre aux besoins de routine. 

Avec la pandémie de COVID-19 qui met en péril des décennies de travail visant à améliorer la survie des enfants, ce nouveau financement contribuera à accroître la disponibilité durable et garantie de fournitures sanitaires essentielles et souvent vitales, telles que les diagnostics, les seringues et les concentrateurs d’oxygène. 

 

« Le monde ne peut pas se doter d’un système dans lequel les fournitures essentielles à l’amélioration de la santé de tous sont mises aux enchères au plus offrant, obligeant les pays les plus pauvres à s’en passer », a déclaré Chris Elias, président du Programme de développement mondial de la Fondation Bill & Melinda Gates. « L’accès aux diagnostics, traitements, vaccins et autres fournitures sanitaires essentielles est primordial pour que les pays puissent protéger leur population contre le COVID-19 et d’autres menaces sanitaires. Cet engagement financier permettra à l’UNICEF d’être bien équipé pour poursuivre l’acquisition d’outils abordables et salvateurs pour ceux qui en ont le plus besoin. » 

 

« À l’ASDI, nous sommes ravis de pouvoir déployer des mécanismes de financement innovants avec la Fondation Bill & Melinda Gates pour permettre à l’UNICEF d’intensifier ses opérations », a déclaré Cecilia Scharp, directrice des organisations internationales et du soutien politique de l’ASDI. « Les systèmes de santé des pays à revenu faible et intermédiaire sont affectés de manière disproportionnée par la pandémie de COVID-19, et l’accès aux produits de santé est d’une importance vitale pour combattre les impacts de la pandémie. » 

 

Depuis 2017, l’UNICEF a accéléré l’achat et la livraison de fournitures d’une valeur de 900 millions de dollars, dont 840 millions de doses de vaccins dans plus de 100 pays, sur la base de garanties financières. L’UNICEF a considérablement élargi sa capacité de financement en 2020 pour aider à l’achat de produits contre le COVID-19 et d’autres fournitures essentielles. En outre, l’UNICEF a obtenu un stockage en chaîne ultra-froide, des seringues, des diagnostics, des concentrateurs d’oxygène et d’autres produits essentiels, ce qui a accéléré la livraison de cinq mois. À l’heure où les systèmes de santé sont mis à rude épreuve par le COVID-19, ce soutien est primordial pour protéger et renforcer les éléments essentiels du système afin que tous les enfants puissent encore avoir accès aux vaccins et aux autres interventions sanitaires vitales. 

 

« La pandémie de COVID-19 nous a montré – sans aucun doute – que l’inégalité d’accès aux services de santé et aux fournitures sanitaires vitales comme les vaccins n’est pas seulement préjudiciable à ceux qui sont laissés pour compte – mais aussi à tout le monde », a déclaré Etleva Kadilli, directrice de la Division des approvisionnements de l’UNICEF. « Même avec les pressions continues de la pandémie, il est impératif que les fournitures sanitaires essentielles soient maintenues et augmentées pour atteindre les communautés qui en sont privées. Les garanties financières et les ressources nationales engagées maintenant contribueront à un accès plus équitable aux outils essentiels pour contrôler la pandémie du COVID-19, tout en s’assurant que tous les enfants ont accès aux vaccins et autres fournitures vitales quand ils en ont besoin. » 

 

Le financement de la Fondation Bill & Melinda Gates est mis à disposition par le biais de son Fonds d’Investissement Stratégique (SIF)doté de 2,5 milliards de dollars, qui utilise une série d’outils financiers pour remédier aux défaillances du marché. Le SIF a émis sa première garantie de 15 millions de dollars à l’UNICEF en 2015 pour éviter les ruptures de stock de vaccins au Nigéria, puis a prolongé cet engagement en 2017 pour permettre à l’UNICEF de tirer parti de ce financement pour l’approvisionnement d’autres PRFM. Le SIF a augmenté sa garantie à 65 millions de dollars en 2020 en réponse à la pandémie de COVID-19, l’engagement actuel devant expirer à la fin de 2021. Depuis le début de la pandémie, le SIF a mobilisé plus de 800 millions de dollars en garanties de volume, prêts-subventions et autres financements à risque pour permettre l’achat rapide de fournitures médicales essentielles et aider les entreprises à financer la production de produits contre le COVID-19 pour les pays à revenu faible et intermédiaire. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *