La Chine s’installe dans l’espace !

Read Time:1 Minute, 30 Second

La station spatiale internationale ne sera bientôt plus la seule à tourner en orbite à plusieurs centaines de kilomètres de nos têtes. La Chine partie à la conquête de l’espace. Pour ce faire, elle a procédé, jeudi 29 avril, au lancement du premier ministre des trois éléments de sa future station spatiale, nommée « CSS ». La construction de cette station est prévue jusqu’à la fin de l’année 2022, et doit nécessiter l’envoi d’une dizaine de missions. Le module lancé jeudi n’est autre que le module central appelé Tianhe, à traduire par « Harmonie céleste ». Il sera le futur lieu de vie des taïkonautes qui s’installont dans la station.

Il a été probant par une fusée Longue-Marche 5B depuis le centre de lancement de Wenchang, sur l’île de Hainan (Sud), selon la télévision publique CCTV. La station « sera une avancée majeure pour les capacités chinoises en matière de vols habités », déclare àl’Agence France-Presse Jonathan McDowell, astronome au Centre Harvard-Smithsonian pour l’astrophysique, aux États-Unis. « Cela devrait leur permettre d’avoir une présence humaine permanente dans l’espace et, donc, d’accroître de façon significative l’expérience de leurs taïkonautes. »

Un « Palais céleste » d’une durée de vie n’excédant pas 15 ans

Nommée en anglais CSS (pour « Station spatiale chinoise » et en chinois Tiangong, « Palais céleste »), elle évoluera en orbite terrestre basse (entre 340 et 450 km d’altitude). Semblable à l’ancienne station russo-soviétique Mir (1986-2001), sa durée de vie prévue sera de 10 à 15 ans. « Elle servir de base aux opérations de plus grande envergure : missions habitées vers la Lune, tourisme spatial, sciences spatiales ou encore applications concrètes pour les humains », note Chen Lan, analyste du site GoTaikonauts.com, spécialisé dans le programme spatial chinois.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Une Rwandaise expulsée des Etats-Unis comparaît pour génocide à Kigali
Next post Bombardement de Sabratha (Libye) : Aïda Sagna condamnée par la Chambre criminelle de Dakar

Напишите нам

العربية简体中文NederlandsEnglishFrançaisDeutschItalianoPortuguêsРусскийEspañol