Journée mondiale de lutte contre la tuberculose: L’association Santé en entreprise (SEE)lance la première opération en Afrique Francophone

Read Time:2 Minute, 55 Second
A l’occasion de la journée mondiale de lutte contre la tuberculose, l’association Santé en entreprise (SEE)
lance la première opération en Afrique Francophone destinée à promouvoir le dépistage de la tuberculose latente.

A l’occasion de la journée mondiale de lutte contre la tuberculose, l’association Santé en entreprise (SEE)

lance la première opération en Afrique Francophone destinée à promouvoir le dépistage de la tuberculose latente.
La tuberculose est l’une des maladies infectieuses les plus meurtrières au monde qui tue chaque année 1,5 million de personnes, soit plus que le sida et le paludisme réunis. Sur les 10 millions de nouveaux cas de tuberculose, seuls sept millions sont diagnostiqués. Ou, nombre d’entre eux sont des personnes dans leurs années moins productifs. Des actions de prévention simples, peu coûteuses et efficaces, mises en place sur les lieux de travail et dans la chaîne d’approvisionnement, permettaient pourtant de mettre fin à cette maladie.
Outre son coût humain dévastateur, la tuberculose amputée l’économie mondiale de 12 milliards de dollars US par an, principalement du fait des absences au travail rendus nécessaires par les traitements et de la mauvaise santé des personnes concernées. Pour parvenir à éliminer la tuberculose, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et l’Organisation Internationale du Travail (OIT) recommandent de promouvoir le dépistage et le traitement de la tuberculose latente, qui touche environ 1,7 milliard de personnes dans le monde. C’est le principal « réservoir » des cas de tuberculose, du fait du risque de réactivation de la Bacille de Koch chez certaines personnes atteintes.
Santé en Entreprise (SEE) a rejoint en février 2021 l’initiative « Éliminons la tuberculose sur les lieux de travail » lancée à Davos en 2020 sous l’impulsion du Forum économique mondial, du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, et de Stop TB Partnership. Cette initiative cherche à tirer parti du potentiel inexploité des entreprises dans les pays touchés par la tuberculose pour accélérer les programmes de lutte contre la maladie afin d’atteindre des millions de travailleurs, leurs familles et leurs communautés. En tant que partie prenante, le rôle de SEE est d’engager des entreprises européennes opérant sur le continent africain, notamment dans les pays francophones. Parmi les partenaires de SEE, QIAGEN et Société Générale (AFMO) sont les premières entreprises à y l’occasion de la journée mondiale de lutte contre la tuberculose, le 24 mars. D’autres annonces suivront dans les prochaines semaines.
Par ailleurs, SEE organise en Côte d’Ivoire du 22 au 27 mars une Caravane santé dans le cadre du programme Santé Entreprise Afrique (SEA). Axée sur le dépistage de la tuberculose latente, cette opération de terrain, première du genre, proposera sur le lieu de travail aux salariés et ayant-droits des entreprises participantes des solutions digitales innovantes pour la sensibilisation (COVID Risk et TB Risk) ainsi qu’un ensemble de services intégrés de conseil et de dépistage d’autres maladies (VIH, hépatites virales B et C, diabète, hypertension, anémie).
La caravane santé se rendra à Abidjan sur les sites de CEMOI, de la SOTRA et de la société ZAMACOM. Elle est appuyée par QIAGEN, ABBOTT, CERBA HEALTHCARE, la Fondation VINCI, et est soutenue sur le plan institutionnel par le Programme National de lutte contre la tuberculose, la Confédération Générale des Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI), le Réseau Ivoirien des Gestionnaires des Ressources Humaines (RIGRH) et Alliance Côte d’Ivoire.
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Hadjj 2021- Âge limite à 60 ans : ”un manque à gagner énorme” selon les voyagistes privés
Next post Covid-19 au Sénégal : Le second variant britannique fait un mort à Mbour

Напишите нам

العربية简体中文NederlandsEnglishFrançaisDeutschItalianoPortuguêsРусскийEspañol