0 3 minutes 1 mois

Le colonel Mamady Doumbouya, président de transition de la Guinée, a envoyé d’office à la retraite 123 officiers des douanes, dont le directeur général, après avoir fait le ménage dans l’administration et la hiérarchie militaire.

“Les personnels dont les noms suivent sont admis à faire valoir leurs droits à la retraite”, a annoncé un décret lu mercredi soir à la télévision nationale avant une énumération, pendant près de 12 minutes, de 123 noms, des généraux aux simples commandants, avec leur matricule, à commencer par celui du directeur général des douanes, le général Toumany Sangaré.

Ce dernier est remplacé par le colonel Moussa Camara, jusqu’alors directeur de l’informatique et des statistiques, selon un autre décret lu par le présentateur du journal.

Le général Toumany Sangaré avait été nommé à ce poste en mai 2011.

Aucune explication n’a été fournie à ces mises à la retraite.

Le colonel Doumbouya, qui a renversé l’ancien président Alpha Condé le 5 septembre et s’est fait depuis investir président de transition, a promis de “refonder” l’Etat guinéen et de combattre la corruption. Il a assuré en revanche qu’il n’y aurait pas de “chasse aux sorcières”.

La semaine passée, un autre décret du colonel Doumbouya avait mis à la retraite plus de 40 généraux de l’armée, sans explication là non plus.

Dès la prise du pouvoir, la junte avait dissous le gouvernement et les institutions et remplacé ministres, gouverneurs et préfets par des administrateurs et des militaires.

Le colonel Doumbouya a nommé le 6 octobre un Premier ministre de transition en la personne de Mohamed Béavogui, un ancien sous-secrétaire général des Nations unies. Deux semaines après, la composition de son gouvernement se fait toujours attendre.

Depuis son putsch, le colonel Mamady Doumbouya a promis de rassembler les Guinéens, au-delà des appartenances politiques ou ethniques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *