0 2 minutes 3 semaines

« À l’heure actuelle, les forces armées ukrainiennes ont libéré et pris le contrôle de plus de 30 localités dans la région de Kharkiv. Notre armée, nos unités de renseignement et nos services de sécurité mènent des opérations actives dans plusieurs zones opérationnelles. Ils le font avec succès », a déclaré le président Zelensky, dans une allocution télévisée, vendredi soir, avant d’ajouter que l’armée ukrainienne poursuivait aussi ses contre-offensives dans le Donbass et dans la région de Kherson.

L’un des conseillers du président ukrainien, chargé de la communication stratégique, Oleksiy Arestovytch a lui affirmé que les troupes russes basées à Izioum étaient pratiquement isolées, ce qui constituerait un sévère revers pour Moscou. Des informations impossibles à vérifier compte tenu de l’absence de journalistes dans ces zones de guerre mais les autorités ukrainiennes ont diffusé des vidéos de soldats brandissant le drapeau national devant des panneaux signalétiques dans plusieurs villes et villages jusqu’alors contrôlés par les forces russes.

Selon les experts occidentaux, la reconquête par l’armée ukrainienne de ce nœud ferroviaire couperait d’importantes lignes d’approvisionnement entre la Russie et le Donbass et fragiliserait tout le dispositif russe dans la région, des milliers de soldats risquant de se retrouver encerclés dans le secteur d’Izioum.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.