0 2 minutes 1 semaine
Le ministre de l’Intérieur français, Gérard Darmanin, a décidé de la fermeture de la mosquée d’Allonnes. Elle est accusée de légitimer le terrorisme ou le recours au jihad armé. L’école coranique au sein du lieu du culte, accueillant plus de 100 enfants a, elle aussi, été fermée par les autorités françaises qui parlent de lieu d’endoctrinement.
 
 “Sur mon instruction, le préfet de la Sarthe a engagé la fermeture de la mosquée d’Allonnes, près du Mans. Les prêches y prônent notamment le recours au jihad armé, la mort en martyr, la commission d’actes de terrorisme et le recours à la violence”, a annoncé le ministre sur sa page Twitter.
 
Le préfet de la Sarth, dans un communiqué de presse, a indiqué que des prêches et l’activité du lieu de culte “légitiment le recours au jihad armé, la mort en martyr, la commission d’actes de terrorisme et le recours à la violence, la haine et la discrimination, ainsi que l’instauration de la charia”.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *