December 4, 2021
  • Banankabougou Commercial Immeuble Diabaly Transit 2ème étage A4
  • 223 71 46 83 66 / 223 79 50 87 13 / 221 77 443 98 69
  • redaction@malitribune.com
0 2 minutes 1 mois

Outre-Manche, les mauvaises nouvelles s’enchaînent du côté de Buckingham. Après avoir annulé son déplacement de deux jours en Irlande du nord, au côté de Boris Johnson, Élisabeth II a passé presque 24 heures à l’hôpital, entre mercredi et jeudi. « À la suite de l’avis médical lui recommandant de se reposer pendant quelques jours, la reine s’est rendue à l’hôpital mercredi après-midi pour des examens préliminaires et est rentrée au château de Windsor à l’heure du déjeuner jeudi », a communiqué le Palais. S’il est précisé que le souveraine garde « un bon moral », l’inquiétude est de mise.

D’autant qu’il y a quelques jours, la reine est apparue pour la première fois avec une canne, lors d’un engagement officiel à l’abbaye de Westminster. Une simple question de confort, a assuré son entourage. Aussi, en début de semaine, alors qu’Élisabeth II enchaînait les événements officiels, ses médecins l’ont sommée de prendre du repos au château de Windsor.

Les séjours à l’hôpital d’Élisabeth II sont plutôt rares : le dernier remonte en effet à 2013 pour une gastro-entérite. La santé de la reine, 95 ans et bientôt 70 ans de règne, inquiète de plus en plus les Britanniques. « Est-ce qu’on en demande trop à notre reine ? », s’interrogeait le Daily Mail, en une, jeudi 21 octobre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Напишите нам