Droits des enfants : Women Tech Mali lance une campagne digitale avec 30 jeunes

Droits des enfants : Women Tech Mali lance une campagne digitale avec 30 jeunes

Pour la propagation des droits des enfants, et surtout l’enseignement de ses droits dès l’école fondamentale, l’organisation Women Tech Mali a lancé, ce dimanche 20 novembre, une campagne digitale. L’événement a eu lieu grâce à l’accompagnement de Save the Children dans le cadre du programme de renforcement de la société civile pour les droits de l’enfant (SIDA-CSO). 

Une pétition en ligne lancée dans le but de récolter 5 000 signatures.  « L’objectif de la campagne digitale est d’amener les Maliens à signer la pétition », a indiqué Fatoumata Dem, présidente de Women Tech Mali, lors du lancement de la campagne. Selon la présidente, la pétition vise à plaider auprès du gouvernement malien l’inscription au programme scolaire notamment au fondamental d’un cours d’apprentissage de certains droits des enfants tels stipulés par la Convention internationale des droits de l’enfant, ou la Charte africaine des droits et du bien-être de l’enfant (CADBE). 

La campagne digitale de Women Tech Mali a été lancée le 20 novembre, Journée internationale des droits de l’enfant. Selon Issa Niambélé, représentant du maire de la Commune III, les enfants sont les futurs cadres de ce pays, « il faut donc prendre soins d’eux pour qu’ils puissent développer leurs idées et s’épanouir », a indiqué Issa Niambélé pour justifier sa présence aux côtés des plaidoyeurs auprès des décideurs politiques.

Ils sont 30 jeunes à prendre part à la campagne digitale dont 10 lycéens. Parmi eux, Kadiatou Tangara, du Lycée Ba Aminata Diallo qui hausse le ton.  C’est nécessaire, assure-t-elle, pour les enfants de connaître leurs droits : droit à l’éducation, droit à la santé, droit à la nourriture… « Quand je vois d’autres enfants qui ne sont pas à l’école comme moi, je sens que c’est de la discrimination », dénonce-t-elle, en appelant ses camarades à aller signer la pétition sur les différentes plateformes de Women Tech Mali.

La campagne digitale qui durera un (1) mois a été précédée d’un atelier d’échanges. Un atelier de deux jours qui a permis aux jeunes de se familiariser, d’abord avec les notions de pétition et campagne digitale, ensuite de production de messages qui sont utilisés tout au long de la campagne digitale. L’atelier de formation a eu lieu les 18 et 19 novembre au siège de Women Tech Mali à Djélibougou.

 

Mamadou TOGOLA

Actualite Société