0 4 minutes 1 mois

LE BUDGET DU CENTRE INSUFFISANT POUR LA PROMOTION DU VOLONTARIAT. 

La maladie à coronavirus a affaibli presque tous les tissus économiques mondiaux, ce fut une période de vache maigre dans tous les secteurs de santé et de développement social. Si l’état se porte garant de la sécurité et de la santé du peuple, aussi, faut-il reconnaître que chacune ou chacun doit l’aider d’une façon où d’une autre. C’est pourquoi le Centre de Promotion du Volontariat n’a pas lésiné d’apporter sa part de contribution en accompagnant l’État du Mali tout en y apportant plus de huit mille neuf cent cinquante (8950) Volontaires dont 60% des femmes dans le secteur de l’éducation et 200 volontaires pour la lutte contre le COVID-19. L’annonce nous a été faite ce jeudi 21 octobre 2021, dans la salle de conférence du Centre du Secteur Privé par Monsieur  Mossa AG Attaher, ministre de la jeunesse et des sports, en présence de monsieur Sekou Oumar Coulibaly,  président du CNPV. C’était lors de tenue de la 10ème Conseil d’administration de ladite structure. 


A l’entame de ses propos, le ministre de la jeunesse et des sports a remercié les administrateurs pour la qualité du labeur abattu. Le ministre Ag Ataher a aussi encouragé les administrateurs du CNPV à poursuivre leur lutte dans le sens qu’ils ont entrepris en prenant compte du genre. Sur 8950 volontaires, 60% sont des femmes, toute chose qui explique leur pragmatisme dans la Promotion de la promotion de la femme, a-t-il avoué. Selon le ministre Attaher, les volontaires nationaux viennent en appui aux communautés dans l’accès aux services sociaux de bases, notamment, de la santé, de l’éducation, de la relance de l’économie locale et la consolidation de la paix. Au titre de l’exercice de l’année 2020, en matière de l’éducation, le CNPV a pu mobiliser plus de 8950 volontaires nationaux dont 60% de femmes sur le territoire national du Mali, a-t-il déclaré. Au cours de cet même exercice, le Centre National de Promotion de Volontariat a aidé l’État malien à lutter contre la COVID-19 en recrutant et en déployant 200 volontaires communautaires pendant trois (03) mois sur toute l’étendue du territoire national afin de mener une campagne citoyenne de lutte cette pandémie, a rappelé Mossa Ag Attaher. Quant au budget de l’exercice 2020, il s’élève en recettes et en dépenses à 783 millions 958 mille francs CFA, estime le conférencier.

Concluant son intervention,  le ministre Mossa Ag Ataher a exhorté les administrateurs de rigueur et de vigilance pour bien examiner les documents à leur approbation soumis afin de répondre aux attentes  des plus hautes autorités du pays et des bénéficiaires des actions de CNPV.

YOUBA DOUMBIA.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *