Baptême de feu de Gouagnon Coulibaly président de l’URD : Première réunion du BEN URD sous le signe de la réconciliation

Baptême de feu de Gouagnon Coulibaly président de l’URD : Première réunion du BEN URD sous le signe de la réconciliation

C’est dans une salle de réunion archicomble du siège de l’URD que le Président du parti de la poignée des mains a présidé sa toute première réunion du Bureau Exécutif National de l’URD. Pour la circonstance, M Coulibaly était entouré de Mme Coulibaly Kadiataou Samaké, de l’ancien député Amadou Cissé Dit Diadjiri, tous deux vice-présidents, du Secrétaire Général Kouma, de Dr Madou Diallo représentant des jeunes, pour ne citer que ceux-ci. Cette première rencontre post crise  des membres du BEN URD a eu lieu quelques jours seulement après l’installation officielle du nouveau Président, à savoir Gouagnon Coulibaly, donc tous les caciques de l’URD ont répondu présent à l’appel de leur Président. La réconciliation occupait une place de choix dans l’ordre du jour de cette réunion. Gouagnon Coulibaly va-t-il sonner le clairon du rassemblement ? Salikou Sanogo et ses partisans saisiront ils cette main tendue pour faire la paix des braves afin de préserver l’héritage de feu Soumaila Cissé ?

L’on pourrait affirmer sans risque de se tromper que le premier coup d’essai a été un coup de maître tant la mobilisation a été totale, pour participer à la première réunion du Bureau Exécutif National de l’Union pour la République et la Démocratie, BEN/ URD sous le leadership de Gouagnon Coulibaly. Après les salamalecs d’usage du Président de l’URD pour souhaiter la bienvenue, le Président de l’URD a fait un tour d’horizon de l’actualité avant d’aborder l’ordre du jour de la réunion qui comportait entre autres points,  la réflexion sur le projet de la nouvelle constitution, la mise en place des commissions dont celle relative à la réconciliation et surtout une plateforme d’alliance à proposer à toutes les formations politiques qui entendent cheminer avec l’URD. Une conférence de presse détaillera tous les points dans les jours à venir. Ce qu’il faut retenir d’ores et déjà c’est la volonté manifeste du nouveau Président de l’URD à rassembler ses camarades, comme pour dire qu’il y a un  temps pour la guerre, mais un autre aussi pour la paix, car aucun camp ne gagnera dans la désunion. Le Président Gouagnon Coulibaly a réitéré le soutien de l’URD à la transition. Un soutien raisonnable, constructif afin que notre pays puisse retrouver la paix.

La Rédaction 

Actualite Politique