September 25, 2021
  • Banankabougou Commercial Immeuble Diabaly Transit 2ème étage A4
  • 223 71 46 83 66 / 223 79 50 87 13 / 221 77 443 98 69
  • redaction@malitribune.com
0 2 minutes 1 semaine

L’athlète burundaise s’est offert un nouveau coup d’éclat à Zurich, en Suisse, en améliorant le record du monde du 2000 m de plus de deux secondes.

Obligée de délaisser le 800 m, sa distance de prédilection, en vertu du règlement de la Fédération internationale, Niyonsaba, athlète hyperandrogène, améliore de plus de deux secondes le chrono réussi en 2017 par l’Ethiopienne Genzebe Dibaba (5’23” 75). Même si le 2 000 m n’est pas une épreuve disputée durant les grands championnats, Niyonsaba (28 ans) s’installe plus que jamais avec cet exploit comme une valeur sûre du demi-fond.

5e performeuse de l’histoire sur 3000 m

Depuis sa reconversion sur les distances longues, la médaillée d’argent du 800 m aux JO de Rio en 2016 enchaîne en effet les coups d’éclat. Cinquième du 10.000 aux Jeux Olympiques de Tokyo, elle est devenue le 28 août à Paris la 5e performeuse de l’histoire sur 3000 m avant de dominer à deux reprises sur 5000 m, à Bruxelles et à Zurich, la vice-championne olympique et double championne du monde (2017, 2019) kényane Hellen Obiri.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Напишите нам