0 2 minutes 6 mois
Les  prisonniers de l’affaire Bofa-Bayotte reprennent la diète. Sept détenus ont entamé, depuis lundi dernier, une grève de la faim illimitée, rapporte L’AS.
 
Après plus de trois ans de détention, ils veulent être édifiés sur leur sort exigent. Ils sont détenus à la Maison d’arrêt et de correction (MAC) de Ziguinchor.
 
Pour rappel, des exploitants forestiers, essentiellement des jeunes, avaient été pris à partie, le 6 janvier 2018, par un groupe d’hommes fortement armés.
 
C’était dans la forêt de Bofa-Bayotte, non loin de la frontière sénégalo-bissau-guinéenne, située dans la commune de Niassya.
 
Et, poursuit le journal, treize exploitants forestiers ont été assassinés. Au moins seize présumés auteurs de cette tuerie ont été arrêtés. 
 
Après un séjour carcéral de deux ans au camp pénal et à la maison d’arrêt de Rebeus, ils ont été transférés à Ziguinchor pour nécessité d’enquête.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.