Frappes sur Bounti au Mali: les «rumeurs» font le jeu des jihadistes, selon Florence Parly

La ministre française des Armées Florence Parly a été auditionnée ce mardi soir par la commission Défense de l’Assemblée nationale. L’occasion de revenir sur les événements de Bounti, où l’armée française est accusée par certains d’avoir fait des victimes civiles lors d’une frappe contre un groupe terroriste. Le 3 décembre, les avions de l’opération française Barkhane ont bombardé la localité de Bounti, au centre du Mali, neutralisant une trentaine de terroristes, selon l’état-major français et le ministère de la Défense malien. L’organisation culturelle peule, Tabital Pulakuu, a quant à elle alerté sur la présence parmi…

Share Button
Read More