Aux États-Unis, Joe Biden veut effacer “la honte” de la séparation de familles de migrants

Le nouveau président américain, bien décidé à tourner la page Trump, a signé mardi trois décrets sur l’immigration. L’un d’entre eux prévoit un groupe de travail destiné à identifier et à localiser les quelque 600 enfants migrants qui restent séparés de leurs parents. Joe Biden s’est engagé mardi 2 février à travailler pour effacer “une honte morale et nationale” héritée de son prédécesseur, Donald Trump : la séparation de milliers de familles de migrants à la frontière sud des États-Unis en 2018, dont certaines n’ont toujours pas été réunies. Le président…

Share Button
Read More

Aux États-Unis, un homme vivait caché dans un aéroport depuis trois mois

Depuis le début de la crise du Covid-19, les voyages se font rares. Les aéroports, s’ils sont plus vides qu’habituellement, continuent cependant à accueillir les quelques personnes qui se déplacent d’une destination à une autre. Les aéroports ne sont a priori qu’un point de passage. C’était sans compter sur cet homme qui est resté dans l’un d’eux pendant trois mois, jusqu’au 16 janvier dernier. Le 19 octobre 2020, Aditya Singh, 36 ans, prend un avion depuis la Californie vers l’aéroport O’Hare de Chicago. Après l’atterrissage, il se dirige vers l’édifice.…

Share Button
Read More

Aux États-Unis, un comité consultatif recommande l’autorisation du vaccin Pfizer/BioNTech

Un groupe d’experts missionné par l’Agence américaine des médicaments a recommandé jeudi l’autorisation du vaccin Pfizer/BioNTech contre le Covid-19. Il s’agit d’un avis non contraignant, qui devra être suivi dans les tous prochains jours par un feu vert des autorités. C’est un premier pas de taille vers l’autorisation d’un vaccin contre le Covid-19 aux États-Unis. Le comité consultatif de l’Agence américaine des médicaments (FDA) sur les vaccins a voté, jeudi 10 décembre à l’issue d’une journée d’auditions, pour recommander d’autoriser le vaccin de Pfizer/BioNTech. La recommandation a été adoptée à…

Share Button
Read More

Aux États-Unis, un Halloween 2020 sur fond de Covid-19

Croton-on-Hudson, bourgade tranquille à 60 kilomètres de New York, attire généralement plus de 100.000 touristes pour ses célébrations d’Halloween. Mais cette année, la grande fête américaine des citrouilles et de l’épouvante se déroulera sous haute surveillance, avec des frissons inhabituels pour cause de pandémie et d’élection. La “nuit des sorcières” est une véritable industrie dans cette région de la vallée de la rivière Hudson: les touristes débarquent à Croton et dans la ville voisine de Sleepy Hollow, attirés par “La légende de Sleepy Hollow” – l’histoire d’un instituteur persécuté par une cavalière sans…

Share Button
Read More

Aux États-Unis, l’auteur d’une tribune anti-Trump sort de l’anonymat

L’auteur de la célèbre tribune anonyme publiée en 2018 contre le président américain était en fait Miles Taylor, un ex-chef de cabinet du ministre de la Sécurité intérieure. Le camp Trump a réagi à cette annonce en reprochant au New York Times d’avoir garanti l’anonymat à “un responsable de rang inférieur”. Un ancien chef de cabinet d’un ministre de Donald Trump a révélé mercredi 28 octobre avoir été l’auteur en 2018 d’une tribune anonyme explosive dénonçant le comportement erratique du président. “Nous ne devons pas le silence au président. Nous…

Share Button
Read More

Aux États-Unis, Kimberly Guilfoyle, la voix des trumpistes

Le président des États-Unis a trouvé en sa belle-fille un fervent soutien, même si sa fougue exagérée attise les moqueries. Si la ferveur envers Trump se mesurait avec un sonomètre, Kimberly Guilfoyle, compagne de Donald Junior, en sortirait grande gagnante. Discours enflammé La conseillère de campagne et belle-fille du Président s’est fait remarquer dans un discours (trop) enflammé, lors de la première journée de la convention républicaine. Son ardeur excessive et ses cris stridents ont nourri les railleries, envers celle que le Washington Post surnommait déjà en 2018, la  pom-pom girl conservatrice …

Share Button
Read More

Aux États-Unis, 80 % des entreprises comptent maintenir le télétravail après la crise, selon une enquête

Deux répondants sur trois ont indiqué que leur entreprise maintiendra « un certain degré » de télétravail après la crise, indique dans son rapport trimestriel l’Association nationale pour l’économie des entreprises (NABE). Une large majorité des entreprises aux États-Unis s’attendent à maintenir au moins en partie le télétravail une fois la crise sanitaire terminée, selon une enquête menée par une organisation économique publiée lundi. « Deux répondants sur trois sont “tout à fait d’accord” ou “d’accord” que l’expérience de leur entreprise avec la pandémie de Covid-19 conduira à l’avenir à des modalités d’embauche et de travail plus…

Share Button
Read More

Aux États-Unis, un Singapourien plaide coupable d’espionnage au profit de la Chine

Dans le contexte de vives tensions diplomatiques entre Pékin et Washington, un ressortissant singapourien arrêté par le FBI a plaidé coupable d’espionnage pour le compte de la Chine aux États-Unis devant un tribunal fédéral de Washington. C’est ce que révèle le département de la Justice américain vendredi 24 juillet. Sa peine devrait être prononcée en octobre prochain. Ce Singapourien opérait aux États-Unis sous une fausse identité et prétendait recruter des employés gouvernementaux et des militaires américains. En réalité,il s’agissait d’une fausse société qui ne servait qu’a collecter des informations sensibles…

Share Button
Read More