Nigéria. Les 42 personnes enlevées dans un pensionnat ont été libérées

Les 42 personnes, dont 27 enfants, avaient été enlevées dans la nuit du 16 au 17 février dans une école du centre-ouest du Nigeria. Les autorités locales ont annoncé leur libération, ce samedi 27 février.

« Les élèves, les professeurs et leurs proches du Collège des sciences de Kagara ont retrouvé la liberté et sont reçus par le gouvernement local », a annoncé, ce samedi, sur Twitter Abubakar Sani Bello, le gouverneur de l’État du Niger, dans le centre-ouest du Nigeria, région minée par les groupes criminels. Ce groupe de 42 personnes, dont 27 enfants, avait été enlevé dans la nuit du 16 au 17 février lors de l’attaque du pensionnat de l’établissement.

Le président nigérian Muhammadu Buhari avait « ordonné aux forces armées et à la police de ramener immédiatement tous les captifs indemnes ».

Depuis près de dix ans, le nord-ouest et le centre du Nigeria sont le théâtre de violences de la part de groupes criminels, qui multiplient les enlèvements contre rançon et les vols de bétail. Un kidnapping de masse a encore eu lieu dans la nuit de jeudi à vendredi, dans l’État de Zamfara. Plus de 300 jeunes filles sont portées disparues depuis.

Share Button

Sur le même sujet

Leave a Comment