Quand des policiers ternissent l’image du Mali

Nous ne citerons pas le nom de celui qui a fait ce triste témoignage pour protéger son identité. Cependant, nous reprenons son témoignage ici : “Mali. J’ai passé un excellent séjour à Bamako. J’ai été bien servi par mes prestataires et j’ai connu des collègues maliens d’un grand professionnalisme. Tout bon, sauf …au moment de sortir du pays.

Un policier “intéressé” m’a empêché d’entrer dans l’aéroport sous le faux prétexte d’un problème de visa. Il voulait visiblement monnayer mon accès à l’avion.

Je n’avais aucun recours sur place. Il n’y avait pas d’encadreur et son binôme s’est retiré pour le laisser “travailler”. J’ai dû retourner à mon hôtel, pensant perdre mon vol, et contacter le service d’immigration pour que l’on puisse contourner le problème (lire contourner le policier).

L’agent a refusé de donner son nom et il a perdu le contrôle pendant notre échange – il s’est mis à crier! – ce qui démontre un manque de formation et, bien sûr, un manque d’éthique. Triste pour le pays.

J’avais vécu des situations similaires en RDC et au Cameroun.

Mais rassurez-vous, cette mauvaise image va s’estomper.

Ne vous gênez pas pour parler de ce problème autour de vous et espérons que le policier en question, que j’ai identifié aux autorités d’ailleurs, recevra une sanction pour empêcher que la pratique fasse partie de la culture nationale.

Tout cela n’enlève rien à la qualité de la majorité des Malien.ne.s! Bien sûr!”

Share Button

Sur le même sujet

Leave a Comment