add share buttonsSoftshare button powered by web designing, website development company in India

L’Angleterre pense au déconfinement, 25.831 hospitalisés en France… le point sur le coronavirus

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : le point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

La situation en France

Le nombre de patients atteints du Covid-19 hospitalisés en réanimation a dépassé lundi les 3.400 personnes, un niveau qui n’avait plus été atteint depuis début décembre, selon les chiffres publiés par Santé publique France. 3.407 malades du Covid-19 sont actuellement en réanimation, et ces services qui prennent en charge les formes les plus graves ont enregistré 274 nouvelles admissions en 24 heures. Il faut remonter au 3 décembre pour retrouver un nombre équivalent de patients dans ces services. La France était alors en phase descendante de la deuxième vague de l’épidémie, qui avait connu un pic à 4.903 malades en réanimation le 16 novembre. Ce nombre était retombé à 2.573 le 7 janvier et remonte régulièrement depuis. Au total, 25.831 patients avec un diagnostic de Covid-19 sont hospitalisés, soit 367 de plus que la veille, avec 1.529 nouvelles hospitalisations en 24 heures.

Depuis le début de l’épidémie, le Covid-19 a fait 84.639 décès, dont 60.159 en milieu hospitalier (soit 334 morts en 24 heures) et 24.480 dans les Ehpad et autres établissements médico-sociaux, selon les données gouvernementales.

Seulement 4.646 nouvelles contaminations ont en revanche été enregistrées depuis la veille, contre plus de 22.000 cas dimanche, les chiffres de début de semaine marquant toujours un creux car moins de tests sont réalisés le week-end. Le taux de positivité, qui mesure le pourcentage de personnes positives au virus Sars-CoV-2 parmi les personnes testées, progresse lui à 6,4%, après 6,3% la veille. 1.161.983 personnes sont désormais vaccinées contre le Covid-19 (après deux injections), selon des chiffres arrêtés samedi, et 2.564.530 personnes ont reçu au moins une dose de vaccin.

L’Angleterre prépare son déconfinement

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a dit lundi ambitionner un retour à la quasi normale pour l’été, en présentant une stratégie de déconfinement qu’il veut “prudente” mais “irréversible” et qui commencera par la réouverture des écoles début mars. Ne pas se précipiter pour éviter de devoir resserrer la vis: accusé jusqu’ici d’une gestion chaotique de la pandémie de coronavirus, en confinant trop tard et déconfinant trop vite, le dirigeant a détaillé un plan de sortie de crise en quatre grandes étapes.

“Nous ne pouvons persister indéfiniment avec des restrictions qui affaiblissent notre économie, notre bien-être mental et physique, et les opportunités de vie pour nos enfants”, a expliqué Boris Johnson devant les députés. “C’est pourquoi il est essentiel que cette feuille de route soit prudente mais aussi irréversible”. Pays d’Europe le plus endeuillé avec près de 121.000 morts, le Royaume-Uni s’est confiné pour la troisième fois en début d’année, face à une explosion de l’épidémie due à un variant plus contagieux apparu dans le sud de l’Angleterre, qui a conduit les hôpitaux au bord de la submersion.

Selon un calendrier décidé dans chacune des nations, le pays s’apprête désormais à relâcher un peu la vis, les restrictions et la campagne de vaccination massive ayant entraîné une baisse des contaminations, des hospitalisations et des décès. En Angleterre, nation la plus peuplée avec 56 millions d’habitants, les écoles seront les premières à rouvrir le 8 mars, avec des tests réguliers dans les établissements secondaires.

Dès le 29 mars, la consigne de rester à la maison sera levée et les rassemblements en extérieur, limités à six personnes ou deux foyers différents, seront autorisés. Les magasins non essentiels, les coiffeurs, les pubs – mais seulement en extérieur – et musées devront en revanche attendre le 12 avril. Les cinémas, hôtels, stades (avec maximum 10.000 personnes), l’hôtellerie-restauration (en intérieur) suivront le 17 mai, date à laquelle les membres de différents foyers pourront se rencontrer en intérieur. Si la situation sanitaire le permet, les restrictions aux contacts sociaux seront levées le 21 juin au plus tôt, de même que la consigne de télétravail.

Le bilan dans le monde

La pandémie a fait plus de 2,46 millions de morts dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi par l’AFP lundi en milieu de journée. Les Etats-Unis sont le pays ayant enregistré le plus de décès (500.201), devant le Brésil (247.143), le Mexique (180.107), l’Inde (156.385) et le Royaume-Uni (120.580).

Ces chiffres sont globalement sous-évalués. Ils se fondent sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé, sans inclure les réévaluations fondées sur des bases statistiques.

Share Button

Sur le même sujet

Leave a Comment