add share buttonsSoftshare button powered by web designing, website development company in India

Melania Trump : ce sale coup d’Ivanka qu’elle n’a pas pardonné

Selon une ancienne conseillère de Melania Trump, l’ex-First lady aurait manqué de personnel pendant ses quatre années à la Maison-Blanche, à cause d’un accaparement des budgets par Ivanka Trump et son mari, Jared Kushner.

La rivalité entre les anciennes First lady et First daughter continuent de faire les choux gras de la presse. Alors que Melania Trump vient d’inaugurer son nouveau bureau en Floride (chargé de gérer ses affaires post-présidence), son ancienne conseillère Stephanie Winston Wolkoff continue de dévoiler ses noirs secrets dans la presse. Après des enregistrements réalisés à son insu, l’auteure du controversé ouvrage Melania and Me, qui a travaillé à la Maison-Blanche entre janvier 2017 et février 2018, poursuit sa quête contre l’ancien mannequin slovène. Au micro du podcast Mooch FM, elle en dit un peu plus sur les relations difficiles de Melania et Ivanka Trump, nourries entre autres… par des raisons budgétaires.

Current Time 0:05
Duration 1:14
Loaded: 0.00%

0

GALA VIDEO – Melania Trump : ce sale coup d’Ivanka qu’elle n’a pas pardonné

Selon Stephanie Winston Wolkoff, la fille préférée de Donald Trump et son époux, Jared Kushner, auraient monopolisé une grande partie des budgets, qui étaient à l’origine alloués à la Première dame des Etats-Unis. Une manoeuvre qui a laissé Melania Trump sans possibilité de pouvoir recruter un personnel expérimenté“Je réalise que Melania n’avait pas de budget et n’avait pas vraiment de personnel”, se souvient son ancienne assistante. “Ivanka et Jared avaient utilisé tous les budgets.” La situation a été critique au point que Stephanie Winston Wolkoff a dû revoir son salaire à la baisse.

“Personne ne respectait le fait qu’elle était la Première Dame des États-Unis d’Amérique”

“J’ai abandonné mon salaire initial parce que je devais embaucher deux autres personnes pour aider”, dévoile l’ancienne responsable de l’événementiel à Vogue. Au fil des mois, elle dévoile avoir été démoralisée face au manque de crédit accordée à la mère de Barron Trump“Personne ne respectait le fait qu’elle était la Première Dame des États-Unis d’Amérique”, poursuit-elle. De son côté, Melania Trump n’a pas hésité à blâmer son ancien personnel pour certains manquements. Comme le révélait CNN, l’ex-First lady a notamment reproché à son entourage ses couacs de communication et son manque d’“opportunité médiatique”. Un comble pour celle qui n’a jamais caché son désintérêt pour la tâche présidentielle.

Share Button

Sur le même sujet

Leave a Comment