Procès en destitution : Trump acquitté par les sénateurs américains

Accusé d’avoir attisé l’insurrection du Capitole du 6 janvier dernier, l’ancien président américain l’a échappé belle. Les démocrates n’ont pas réussi à rassembler assez de voix côté républicain pour obtenir les deux tiers des voix du Sénat nécessaires pour condamner. 57 sénateurs ont voté pour destituer Donald Trump, alors qu’il fallait totaliser 67 voix sur les 100 du Sénat américain pour que l’ancien locataire de la Maison Blanche soit déchu. Le procès pour impeachment contre Trump s’est donc achevé, samedi 13 février, sur un acquittement dans la douleur. Sept sénateurs…

Share Button
Read More

Vaccin contre le Covid-19 : le Sénégal a acquis 200.000 doses de vaccin auprès de Sinopharm (Le Soleil)

« Une enveloppe de 2,2 milliards de FCFA est débloquée par le gouvernement du Sénégal pour l’acquisition de 200.000 doses de vaccin contre le Covid-19 auprès du groupe pharmaceutique chinois Sinopharm ». A en croire le quotidien Le Soleil qui a donné l’information dans son édition de vendredi, « le ministère des Finances et du Budget a exécuté une commande faite par le département de la Santé et de l’Action sociale, dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19 ». “L’Etat du Sénégal a payé l’intégralité des…

Share Button
Read More

“TOTALENERGIES” : un nouveau nom, pour promouvoir un nouveau mix énergétique

Le PDG de Total ne voit plus son entreprise comme un pétrolier mais comme un énergéticien. La société va investir massivement d’ici 2030 dans les renouvelables, bien plus que n’importe quelles autres majors et que bon nombre d’électriciens. Aussi, à l’occasion de l’annonce des résultats 2020 en perte de 7 milliards de dollars, Patrick Pouyanné dévoile un nouveau nom pour Total reflétant cette stratégie. Plusieurs ONG dénoncent du greenwashing. À l’instar des autres pétroliers, l’année 2020 a mis Total dans le rouge. Mais l’annonce d’un déficit de 7,2 milliards de…

Share Button
Read More

«APPEL À INSURRECTION» : L’AUTRE DÉLIT VISÉ PAR LE PROCUREUR CONTRE SONKO

Le leader de Pastef, Ousmane Sonko, accusé de «viols et menaces de mort» par une masseuse, n’est, apparemment, pas encore sorti de l’auberge. En attendant la levée de son immunité parlementaire, afin qu’il soit entendu dans cette affaire qui défraie la chronique depuis quelques jours, d’autres charges pèsent sur la tête de celui qui est arrivé troisième à la dernière élection présidentielle au Sénégal. Selon L’Observateur qui vend la mèche dans sa livraison du jour, cette fois ci, ce ne sera pas pour une question de mœurs, mais plutôt le…

Share Button
Read More

Covid-19. L’Angleterre impose des quarantaines à l’hôtel pour les voyageurs provenant de pays à risque

Les personnes arrivant à compter de ce lundi en Angleterre en provenance des pays placés sur liste rouge par le gouvernement devront rester à l’isolement pendant 14 jours dans des hôtels spécifiques, dans le cadre de nouvelles restrictions aux frontières pour empêcher la propagation de variants du coronavirus.   L’Angleterre inaugure ce lundi la quarantaine obligatoire à l’hôtel pour les résidents en provenance de pays classés à risque, une mesure destinée à éviter l’importation de variants du coronavirus plus résistants aux vaccins actuels. Face à l’épidémie qui a fait plus de 117 000 morts au Royaume-Uni, le…

Share Button
Read More

Bassirou Diomaye Faye : ‘’ Rien ne me surprendrait…’’

Même si son leader, Ousmane Sonko, soutient n’avoir rien à se reprocher dans l’affaire d’accusations de viol répété et de menace dont il fait l’objet, Bassirou Diomaye Faye, coordonnateur des cadres de Pastef pense que le pouvoir en place est prêt à tout pour écorner l’image de son mentor. ‘’Ce n’est pas avoir peur, mais on sait qu’ils sont capables du pire parce qu’il n’y pas d’élégance de leur part dans cette affaire. Rien ne me surprendrait de leur part surtout sur l’absence de gentleman démocratique’’, lance-t-il à l’émission Grand…

Share Button
Read More

Autonomisation des femmes : pourquoi la BAD en fait une de ses priorités

Dans la mise en place des projets qu’elle finance, la Banque africaine de développement place l’autonomisation des femmes au centre de ses interventions, notamment pour la réduction de la pauvreté et la résilience des communautés. Preuve supplémentaire, la Banque s’est dotée le 3 février 2021 d’une stratégie du genre pour la période 2021-2025 qui ambitionne de transformer les secteurs clés du développement en terrains d’opportunités pour les femmes et les jeunes filles. Au Sahel, dans le Bassin du Lac Tchad, dans la Corne de l’Afrique, note un communiqué de la…

Share Button
Read More

Diversité génétique en Afrique : Deux grosses firmes décident de soutenir la recherche

“Soutenir les importants travaux de recherche scientifique” sur la diversité génétique en Afrique, est la volonté exprimée par la société pharmaceutique Novartis et GSK, une entreprise spécialisée dans le traitement des maladies infectieuses. L’initiative conjointe, baptisée “Africa Gradient”, comme le souligne un communiqué de Novartis repris par l’APS, est basée sur une “approche de recherche génomique pour la diversité et l’optimisation des médicaments”. A en croire la même source, ses promoteurs invitent les chercheurs africains à “soumettre des propositions de recherche pertinentes sur l’importance de la diversité génétique africaine dans…

Share Button
Read More

«C’est presque malsain» : Le football africain agacé par l’ingérence de la FIFA

Dans un mois tout juste, le 12 mars, le football africain connaîtra le nom de son nouveau patron au terme d’un feuilleton à rebondissements dans lequel la Fédération internationale de football (FIFA) n’a cessé de jouer les premiers rôles. Et cette influence pourrait se confirmer jusqu’au bout du processus, puisque c’est encore à la FIFA qu’il reviendra de trancher au sujet de l’éligibilité d’Ahmad Ahmad, l’actuel président de la Confédération africaine de football (CAF). Le Malgache a du souci à se faire. Elu en 2017, il avait été suspendu en…

Share Button
Read More

Abdoulaye Wade : « Sonko a manqué de prudence et a été piégé »

L’ancien Président Abdoulaye Wade s’est prononcé sur l’affaire Ousmane Sonko-Adji Sarr qui défraie la chronique depuis quelques semaines. Dans une note reçue, ce dimanche 14 février, le secrétaire général du Parti démocratique sénégalais (PDS) a déclaré: « J’ai le sentiment que SONKO a manqué de prudence et a été piégé. Apparemment, son inexpérience a été exploitée par un adversaire puissant et futé qui connaît ses faiblesses. Je condamne cette façon d’éliminer un adversaire politique ». Abdoulaye Wade de laisser entendre: « Le PDS exige que la provocation soit constatée et…

Share Button
Read More