Des idées qui vont changer l’Afrique : monnaie digitale, droits de tirage, finance-climat… [2/5]

Touché – durement – mais prêt à rebondir, le continent devrait rattraper cette année les pertes de 2020. Si le secteur financier va accélérer sa digitalisation, il conviendra aussi de penser à l’environnement. À l’instar de l’Europe et des États-Unis en 2008, le continent pourrait bénéficier grâce au FMI du programme d’émissions de droits de tirages spéciaux (DTS), échangeables contre des devises, sans que cela n’aggrave l’endettement public (56 % du PIB africain en 2018). La Chine, dont le yuan (renminbi) fait partie du panier de devises des DTS, pourrait être un…

Share Button
Read More

Gabon : le règlement de la dette extérieure s’est chiffré à 714,1 milliards de FCFA au 3è trimestre 2020

La Note de Conjoncture sectorielle, publiée début janvier 2021, indique que, le règlement de la dette s’est situé à 714,1 milliards de FCFA à la fin du troisième trimestre 2020. Ce règlement est en  hausse de 77,7% par rapport à la même période en 2019. Il sied de noter qu’au troisième trimestre 2020, la Note de Conjoncture sectorielle du ministère de l’Economie et de la Relance relève que le règlement de la dette s’est situé à 991,8 milliards de francs CFA. Ce qui représente un règlement en hausse de 77,7% comparativement à 2019.…

Share Button
Read More

Fièvre jaune : une dose fractionnée serait suffisante

Selon les résultats d’un essai mené par les chercheurs d’Epicentre-MSF, une cinquième de la dose du vaccin serait efficace et permettrait, en situation d’urgence, de vacciner des millions de personnes supplémentaires. C’est une grande avancée dans la lutte contre la fièvre jaune. Selon les résultats d’un essai mené par les chercheurs d’Epicentre-MSF, une dose fractionnée du vaccin serait suffisamment efficace pour soigner un malade et pourrait permettre de vacciner des millions de personnes supplémentaires en situation d’urgence. Les résultats de cet essai mené par le centre de recherche épidémiologique de Médecins…

Share Button
Read More

Amir Peretz : Israël aspire à un accord de libre-échange avec le Maroc

Israël aspire à signer un accord de libre-échange avec le Maroc, a déclaré le ministre israélien de l’Économie, Amir Peretz. Un pas qui se fera alors que les deux pays ont décidé de reprendre leurs relations diplomatiques avec l’ouverture prochaine de bureaux de liaison à Rabat et Tel Aviv. Dans une interview accordée ce mardi au journal marocain L’Economiste, le ministre a affirmé que la signature d’un accord de libre-échange avec le Maroc est un «objectif majeur», et a annoncé la création par Israël d’une équipe ad hoc pour préparer…

Share Button
Read More

Gabon : le règlement de la dette extérieure s’est chiffré à 714,1 milliards de FCFA au 3è trimestre 2020

La Note de Conjoncture sectorielle, publiée début janvier 2021, indique que, le règlement de la dette s’est situé à 714,1 milliards de FCFA à la fin du troisième trimestre 2020. Ce règlement est en  hausse de 77,7% par rapport à la même période en 2019. Il sied de noter qu’au troisième trimestre 2020, la Note de Conjoncture sectorielle du ministère de l’Economie et de la Relance relève que le règlement de la dette s’est situé à 991,8 milliards de francs CFA. Ce qui représente un règlement en hausse de 77,7% comparativement à 2019.…

Share Button
Read More

L’Assemblée nationale et Diary Sow en vedette dans la presse sénégalaise

KinshasaLes quotidiens sénégalais parvenus mardi à APA traitent principalement de l’adoption de la loi modifiant l’état d’urgence et l’état de siège et des nouvelles de Diary Sow, l’étudiante sénégalaise disparue en France.Le Quotidien indique que « le Oui clôt le débat » sur l’adoption de la loi sur l’état d’urgence et l’état de siège. Venu défendre le projet de modification de cette loi au parlement, le ministre de l’Intérieur, Antoine Diome, soutient que « la constitutionnalité ne se pose pas ». Poursuivant dans EnQuête, qui titre par ailleurs que « Macky…

Share Button
Read More

Il y a 10 ans, l’ère Ben Ali s’achèvait en Tunisie

Il y a dix ans, la Tunisie ouvrait une nouvelle page de son histoire. Après 23 années au pouvoir, le président Ben Ali fuyait son pays, conséquence d’un mois de manifestations sans précédent. Une révolution qui ouvre alors la porte de la démocratie au peuple tunisien. Voilà une décennie que la Tunisie a ouvert un nouveau chapitre, non sans difficultés mais avec une rapidité inédite. L’événement qui va entraîner la chute du régime que nombre de Tunisiens pensaient inébranlable se produit le 17 décembre 2010 quand Mohamed Bouazizi, un jeune…

Share Button
Read More

Côte d’Ivoire/ “Wattao a été empoissonné par une femme” au sein de l’armée: révélations sur cette dame “grande de taille”…

Un an après la mort du Colonel-Major Issiaka Ouattara dit Wattao, un cyber-enquêteur croit savoir qui est le commanditaire et qui fut l’exécutant de ce qu’il décrit comme un assassinat planifié au plus haut niveau de l’Etat ivoirien. Selon Chris Yapi, un cyber-activiste passé maitre dans l’art d’espionner les autorités ivoiriennes, Ouattara Issiaka dit Wattao célèbre chef rebelle et officier de l’armée sous Ouattara, a été tué par deux empoisonnements successifs. A en croire cet enquêteur virtuel très proche du mouvement politique de Guillaume Soro, Wattao a été exécuté par…

Share Button
Read More

Centrafrique: à Boali, dans la peur d’un assaut rebelle

Sur le terrain, les groupes armés mettent la pression et des positions se cristallisent comme à Boali où leur avancée a été arrêtée par les forces centrafricaines appuyées par des forces alliées. Les rebelles ont été repoussés en dehors de la ville. Les habitants sur place tentent d’assurer le quotidien. Avec notre envoyée spéciale à Boali, Charlotte Cosset C’est avec une escorte au sol ainsi qu’un soutien aérien dans certaines zones que le Premier ministre s’est rendu à Boali. Marlyse et Marius se pressent sur le bord de la route pour voir…

Share Button
Read More

Guinée: un responsable du FNDC, devant les tribunaux pour «attroupement illégal»

Oumar Sylla, surnommé Foniké Menguè, un responsable du Front national pour la Défense de la Constitution (FNDC), a comparu ce lundi devant le tribunal de Mafanco, à Conakry. Ce militant avait été arrêté le 29 septembre dernier et est poursuivi pour « attroupement illégal ». Des accusations et une procédure que rejette la défense. Oumar Sylla est un responsable du FNDC. Ce militant avait déjà fait l’objet de poursuites judiciaires en début d’année : il avait été interpellé à son domicile, fin avril 2020, pour « divulgation de fausses nouvelles ». Son procès…

Share Button
Read More