Wuhan: des proches de victimes se disent bâillonnées pendant la visite de l’OMS

Pots-de-vin ou intimidation: les autorités chinoises mettent sous pression des familles de victimes du Covid pour les dissuader d’entrer en contact avec les enquêteurs de l’OMS à Wuhan, affirment des proches de défunts. © Hector RETAMAL Des habitants traversent une rue à Wuhan, en Chine, le 21 janvier 2021Plus d’un an après l’apparition du nouveau coronavirus dans la métropole du centre de la Chine, une équipe de l’Organisation mondiale de la santé est arrivée le 14 janvier à Wuhan pour enquêter sur l’origine de la pandémie. © Hector RETAMAL Prise de température…

Share Button
Read More

De France aux collines rwandaises, le combat d’un couple pour traquer les génocidaires

Un silence surpris, puis la joie déchire le calme pesant des montagnes de Bisesero, aux confins du Rwanda: les rescapés de ce lieu martyr du génocide ont reconnu Alain Gauthier, qui vient de leur apprendre l’imminence du procès en France d’un présumé génocidaire de leur région. “Je suis venu vous dire +turikumwe+ (on est ensemble, en kinyarwanda), qu’il ne faut pas perdre courage ni espoir”, lance le Français de 72 ans, front brûlé par le soleil. Encore engourdi de kilomètres de piste chaotique en jeep pour atteindre ce village déshérité dans l’ouest…

Share Button
Read More

Ouganda: Bobi Wine hésite à saisir la Cour suprême pour dénoncer des fraudes électorales

Les forces de l’ordre qui entouraient le domicile de Bobi Wine ont quitté les lieux ce mardi 26 janvier, tôt dans la matinée, un jour après que la Haute Cour de justice a demandé la libération immédiate de l’opposant. BobiWine s’est adressé à la presse et aux responsables de son parti à son domicile, à Magere. S’il a une nouvelle fois dénoncé des fraudes électorales et rejeté les résultats, il hésite encore à contester en justice les élections. Toujours aucune réponse claire quant à la décision de Bobi Wine de déposer ou…

Share Button
Read More

Afrique du Sud: qui est Wouter Basson, le «docteur La Mort»?

Un important groupe hospitalier sud-africain est au cœur d’une polémique après avoir confirmé que le Dr Wouter Basson officiait dans deux de ses cliniques. Celui que l’on surnomme « docteur La Mort », a eu un rôle sinistre lors du régime de l’apartheid. Portrait. Dans les années 1970, Wouter Basson est interne à l’hôpital de Pretoria, où il développe un intérêt pour les « pathogènes mortels » –ces agents virus, microbes- capables d’engendrer des lésions ou de causer des maladies. Dans la foulée, il est appelé par l’armée sud-africaine, devient médecin militaire et étudie…

Share Button
Read More

Une femme accuse la police d’être responsable de sa fausse couche

Une jeune femme accuse la police d’être responsable de sa fausse-couche après son arrestation en décembre dernier dans le Val-d’Oise. Le 21 décembre dernier, Débora a accouché d’une petite fille morte-née. Selon la femme de 23 ans habitante de Garges-lès-Gonesse, cette fausse-couche a été provoquée par son arrestation onze jours plus tôt dans un centre commerciale de la ville du Val-d’Oise, le 10 décembre. Ce jour-là, à 17h30, elle est allée faire les courses avec une cousine et une amie. Les trois femmes sont alors remarquées par des policiers parce…

Share Button
Read More

Nicaragua: perpétuité pour les crimes «haineux», l’opposition s’indigne

Le Parlement du Nicaragua a adopté lundi 18 janvier une réforme constitutionnelle qui prévoit une peine de prison à perpétuité pour les auteurs de crimes caractérisés par la « haine », une réforme vue par l’opposition comme une nouvelle manoeuvre pour la réprimer. La mesure a été adoptée par les voix du Front sandiniste, parti du gauche au pouvoir, et ses alliés, qui soutiennent le gouvernement du président Daniel Ortega, et rejetée par l’opposition, a indiqué la députée du Parti libéral constitutionnaliste, Azucena Castillo – opposition de droite. Elle modifie un article…

Share Button
Read More

Nicolas Sarkozy, un ancien président rattrapé par les affaires judiciaires

L’ex-président Nicolas Sarkozy, dont les activités de conseil en Russie font l’objet d’une enquête préliminaire du Parquet national financier (PNF), vit sa retraite politique sous pression judiciaire. Le PNF a confirmé vendredi avoir ouvert une enquête pour “trafic d’influence” et “blanchiment de crime ou délit” visant des activités de conseil de M. Sarkozy auprès de la société d’assurances russe Reso Garantia contrôlée par les milliardaires Sergueï et Nikolaï Sarkisov. Selon Mediapart, la justice veut vérifier si l’ancien chef de l’Etat “se serait adonné à des activités de lobbying potentiellement délictuelles”. Voici les autres affaires…

Share Button
Read More

Cinq ans de prison requis contre le magnat des mines Beny Steinmetz

Le Franco-Israélien Beny Steinmetz est-il un homme d’affaires mal entouré ou bien l’architecte d’une gigantesque opération de corruption ? La justice suisse a environ une semaine pour répondre à cette question au cœur du procès du magnat des mines, accusé d’avoir versé des millions de dollars de pots-de-vin à des responsables en Guinée. Le procureur devant le tribunal correctionnel de Genève a requis cinq ans de prison pour Beny Steinmetz, quatre ans pour l’homme de terrain, le Français Frédéric Cilins, et deux ans avec sursis pour l’administratrice des sociétés du groupe…

Share Button
Read More

Corée du Sud: la peine de 20 ans de prison contre l’ex-présidente Park confirmée

Vingt ans de prison ferme et 15 millions de dollars pour l’ancienne présidente sud-coréenne Park Geun-hye, destituée en 2017 à la suite du plus important scandale politique du pays. Près de quatre ans après avoir dû quitter la présidence suite à des faits de corruption et d’abus de pouvoir, le feuilleton judiciaire arrive enfin à son terme. La Cour suprême a rejeté l’appel des procureurs qui demandaient trente années de prison pour Park Geun-hye. La plus haute juridiction du pays a confirmé le jugement de la Haute cour de Séoul de juillet dernier :…

Share Button
Read More

Assassinat de Laurent-Désiré Kabila : Eddy Kapend et ses coaccusés sont sortis de prison

Après avoir passé vingt ans derrière les barreaux pour avoir participé, selon la justice militaire, à l’assassinat du président Laurent-Désiré Kabila, Eddy Kapend est désormais libre. Il a toujours clamé son innocence. À sa sortie de prison, képi militaire vissé sur la tête, Eddy Kapend affichait la même sérénité que le jour où il a été condamné à la peine de mort, le 7 janvier 2003. Aujourd’hui âgé de 61 ans, il a pourtant passé vingt ans dans une cellule de la prison de Makala, à Kinshasa. L’ancien aide de…

Share Button
Read More