Gambie : Yahya Jammeh impliqué dans le meurtre de 59 migrants (HRW et TI)

Trois Sénégalais tués ; les corps de 40 à 45 migrants jetés dans un puits en Casamance. Les témoignages mettant en cause l’ancien président dans des meurtres de 2005 exigent que justice soit rendue. Les témoignages devant la commission de vérité gambienne mettant en cause l’ancien président Yahya Jammeh dans l’exécution sommaire en 2005 de quelque 59 migrants ouest-africains devraient conduire à l’établissement des responsabilités pénales, ont déclaré Human Rights Watch et TRIAL International aujourd’hui. Du 24 février au 11 mars, les témoins se sont succédé devant la Commission Vérité,…

Share Button
Read More

Territoires palestiniens: ces décisions controversées de Mahmoud Abbas qui font parler

Ce jeudi 11 mars, le président palestinien Mahmoud Abbas a expulsé de son parti, le Fatah, un haut responsable, Nasser al Qudwa, ancien représentant permanent de la Palestine à l’ONU. Neveu de Yasser Arafat, Nasser al Qudwa avait annoncé qu’il présenterait sa propre liste en vue des élections législatives palestiniennes et cherchait à créer un nouveau parti. S’il s’agit d’un nouveau signe des divisions internes au parti avant les futures élections prévues en mai, cette annonce de Mahmoud Abbas est surtout la dernière d’une longue série de décrets et de décisions…

Share Button
Read More

Territoires palestiniens: ces décisions controversées de Mahmoud Abbas qui font parler

Ce jeudi 11 mars, le président palestinien Mahmoud Abbas a expulsé de son parti, le Fatah, un haut responsable, Nasser al Qudwa, ancien représentant permanent de la Palestine à l’ONU. Neveu de Yasser Arafat, Nasser al Qudwa avait annoncé qu’il présenterait sa propre liste en vue des élections législatives palestiniennes et cherchait à créer un nouveau parti. S’il s’agit d’un nouveau signe des divisions internes au parti avant les futures élections prévues en mai, cette annonce de Mahmoud Abbas est surtout la dernière d’une longue série de décrets et de décisions…

Share Button
Read More

Un client d’Orange Money grugé de près de 2 millions par 4 agents de la Sonatel

Quatre agents de la Sonatel et un infographiste ont été arrêtés par la Division spéciale de la Cybersécurité. Selon L’Observateur, ils sont poursuivis pour escroquerie, vol, faux et usage de faux par le biais d’un système informatique. Les mis en cause qui procédaient à un changement d’identité, en ont profité pour vider 1 817 000 Fcfa des comptes d’un client Orange Money. Leur modus operandi ? Les quatre agents de la Sonatel se chargent de livrer les données sur l’identification du client titulaire d’un compte Orange Money et son code.…

Share Button
Read More

Sonko : “J’ai appelé à la cessation des violences, mais au maintien de la mobilisation”

Ousmane Sonko s’est encore prononcé sur les enjeux politiques actuels au Sénégal. Fidèle à sa démarche, il a expliqué les raisons qui ont poussé la jeunesse à sortir manifester par un échec de Macky  Sall. Invité sur Tmc, filiale du groupe TF1, Ousmane Sonko explique cette sortie massive de la jeunesse, en dehors de sa personne, comme révélatrice de l’échec politique économique et social du Président Macky Sall. “Ceux qui sont allés piller des magasins, ce sont des gens qui ne parviennent pas à joindre les deux bouts. Nous ne…

Share Button
Read More

CPI : Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé seront fixés sur leur sort le 31 mars

 La chambre d’appel de la Cour pénale internationale rendra son arrêt le 31 mars prochain à 15h, heure de La Haye. Accusés de crimes contre l’humanité commis lors des violences post-électorales de 2010 et 2011, l’ex-chef d’État et son éphémère ministre ont été acquittés en janvier 2019. Mais la procureure avait fait appel de cet acquittement. Réponse donc le 31 mars. Quels sont les scénarios possibles ? Parmi les scénarios possibles, les juges pourraient décider de confirmer les deux acquittements. L’affaire serait alors définitivement close, près de dix ans après l’ouverture…

Share Button
Read More

“Faiseur de joie” : Ce qu’on sait du pasteur qui avait violé sa fidèle pour la “séparer” du démon

Le pasteur Jean E. Dacosta avait violé sa fidèle, lors d’une séance de spiritisme, pour exorciser le démon qui habitait cette dernière. Il a été placé hier, sous mandat de dépôt, à la prison du Cap Manuel, pour vol et charlatanisme. Libération, qui reparle de ce scandale, fait des révélations effarantes sur ce pasteur. Surnommé “le berger”, il dirigeait un groupe de prières dénommé «faiseur de joie». Il se disait “envoyé par Dieu”, mais en réalité Dacosta était envoyé par le Diable, confie une connaissance du pasteur. Après avoir violé…

Share Button
Read More

[Photos] Adama Barrow en visite privée au Sénégal

Le Président de la Gambie séjourne au Sénégal. Selon le quotidien L’AS qui vend la mèche dans sa livraison de ce vendredi, Adama Barrow est arrivé à Dakar, hier, pour une visite privée. Il a été accueilli par son homologue sénégalais. Adama Barrow a saisi l’occasion pour magnifier les relations entre les deux pays et remercier le Macky Sall pour le don de 10 000 doses de vaccins à la Gambie qui a lancé, depuis mercredi, la campagne de vaccination contre la Covid-19.

Share Button
Read More

Sacré-Coeur : Comment une séance de “spiritisme” a viré au viol

Libération rejoue le film du viol du pasteur Jean E. Dacosta sur sa fidèle, lors d’une séance de d’exorcisme à Sacré-Cœur. Le pasteur officie dans une église sise aux Parcelles Assainies (quartier dakarois). Il effectuait aussi des prestations privées, chez lui, à Sacré-Cœur, où il recevait ses fidèles majoritairement composés de femmes. La victime s’est rendue chez lui pour une séance d’exorcisme. Lors de son audition par les gendarmes, le pasteur confie : «Au moment de la cérémonie de prières, la fidèle est tombée en transe.» Surnommé «le berger», le…

Share Button
Read More

Washington classe les shebabs du Mozambique dans les «groupes terroristes» affiliés à l’EI

Mercredi 11 mars, les États-Unis ont désigné les ADF, les Forces démocratiques alliés, actives en RDC, et Daech Mozambique comme des « organisations terroristes étrangères » et « groupes terroristes mondiaux expressément désignés ». Ces classifications, qui englobent leurs leaders respectifs, Seka Musa Baluku et Abu Yasir Hassan, ont entraîné une série de sanctions. « Daech-Mozambique, également connu sous le nom d’Ansar al-Sunna, aurait prêté allégeance à Daech dès avril 2018 et a été reconnu par le noyau de Daech en tant qu’affilié en août 2019 », explique le département d’État américain dans son communiqué de mercredi. Depuis…

Share Button
Read More