Traître ou fidèle à IBK?

Les Escobarderies de Mohamed  Aly Bathily Ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et des Affaires Foncières

 De mon point de vue, être membre du gouvernement commande à toutes celles et ceux qui y sont, à observer certains nombres de valeurs fondamentales telles que : la solidarité ; l’Humilité ; la décence ; la sagesse ; la civilité ; la circonspection.

Assurément ses valeurs fondamentales qui caractérisent les grands hommes, sont loin d’être un acquis du sieur Mohamed Aly Bathily,  actuel Ministre du domaine de l’Etat.

Tant l’homme se caractérise par des attitudes dédaigneuses, des propos acerbes, outrageants qui frisent le mépris à l’égard de certains de ses collègues Ministres.

Depuis son accession au poste de Ministre de la justice, l’homme ne cesse de rapetisser les hommes en toges à travers de décisions unilatérales, qui frisent le dédain.

Conséquence, voyant son impopularité au sein de la famille judiciaire, SEM Ibrahim Boubacar Keita à pris la sage décision de l’en débusquer.

Le courroux du sieur Bathily contre la justice et ses hommes s’explique par le fait qu’il a fait l’objet d’une radiation du corps des magistrats.

En effet, soupçonné d’abandon de poste d’ambassadeur du Mali au Sénégal, poste qu’il a acquis grâce a son ex mentor l’ancien Président de la République Amadou Toumani Touré qui l’a sorti de l’ornière, de l’anonymat pour en faire une personnalité public.

En effet, c’est grâce à l’ancien Président ATT sous la transition militaire (Comité de Transition pour le Salut Public, de 1991 à 1992) que les Maliens, le milieu politique découvre Mohamed Aly Bathily pour la toute première fois, pour en faire son Directeur de Cabinet.

Toujours grâce à son ancien mentor ATT, de retour aux affaires Le sieur Mohamed Ali Bathily  fut nommé ambassadeur du Mali au Sénégal.

Chassez le naturel, il revient au galop. Dit-on !! Le sieur Mohamed Ali Batchily  quitte son poste sur la pointe des pieds, pour se rendre en France pour dit-on y effectuer des études.

De retour au bercail, l’homme a très difficilement été admis au barreau non sans des profusément de combines.

Rejeté par les magistrats, difficilement accepté par les avocats, aujourd’hui le sieur Mohamed Aly  Batchily et son fils (???) Youssouf Bathily alias Ras Bath sont en révolte contre la justice et ses hommes en toges.

Quid de ras bath qui a passé tout le temps des épreuves à se gratter la tête.

Résultat en fin de course, il lui fallait une moyenne de dix sur vingt (10/20, le très controversé ras bath s’est limité à une moyenne de trois sur vingt (03/20.

Le flagorneur Ras Bath, qui désabuse la population à travers ses propos discourtois, injurieux, diffamatoires, attentatoires aux mœurs, qui parfois en appelle à  la sédition,  qui se vante détenir des grands dossiers et dont il s’en glorifie.

Le citoyen Malien vient d’être édifié sur la provenance desdits  grands dossiers, surtout à l’analyse des propos du sieur Mohamed Ali Batchily qui apporte tout son soutien à son lignage de fils, force est de reconnaitre la pertinence de certains de ses dossiers que Ras Bath ne pourrait obtenir sans connivence.

Nous savons évidemment qu’il (Ras Bath) est de connivence avancée avec son père de Ministre.

« Mon fils Ras Bath est un enfant qui a été éduqué dans la vérité, et il l’a héritée. Il continuera sur son chemin de dénonciation et cela sur le chemin de la vérité. Il est devenu un serpent ! Si je le jette on le tuera, je l’attache donc à la hanche».

«J’ai entendu des membres du RPM dire qu’en tant que membre du gouvernement je permets à mon fils de s’attaquer à l’Etat, Ras Bath parlera même demain… », A-t-il fulminé. Avant d’indiquer :

« Si je dois sortir du gouvernement qu’on me sorte. Je n’ai pas trahi IBK, ce sont les peureux qui se cachent pour trahir. Il faut qu’on se dise la vérité ».

Dans un de ses diatribes  le sieur Bathily s’en est pris  ouvertement à son homologue Ministre de la justice Me Mamadou Ismael Konaté, foulant ainsi aux pieds toute civilité gouvernementale, c’est tout simplement ahurissant.

Mohamed Ali Batchily a trahi son ancien mentor ATT, qui l’a sorti de la fondrière pour en faire une personnalité public cependant il voulait le voir juger pour haute trahison, lorsqu’il était Ministre de la Justice garde des sceaux. Nous y reviendrons !!!

Avant d’être  Ministre, Mohamed Ali Batchily était le président de l’Association HORONYA, cette autre association de soutien à SEM IBK, immédiatement après sa nomination au poste de ministre de La justice garde des Sceaux, voyant le vent tourner en sa faveur, tant l’homme est d’un narcissisme notoire, il  a abandonné cette association pour s’en aller créer la sienne, au lieu de contribuer a son renfermement. L’homme y a laissé un mauvais souvenir.

Certes l’homme ne fera «probablement» pas de l’ombre à IBK tant que celui-ci sera au pouvoir et que lui Mohamed Ali Bathily se fera entretenir par la pouvoir et donc par l’argent du contribuable mais IBK doit s’en méfier, car qui trahit une fois trahira et deuxième fois.

A travers son association l’homme a des ambitions «hautement» politiques, je ne serais pas étonné qu’il la transforme en parti politique.

Selon des informations dignes de foi, depuis un bon moment l’homme lorgnerait le poste de Premier Ministre, en outre il ne serait pas en odeur de sainteté avec l’actuel locataire de la primature,  le très sérieux dynamique travailleur Premier Ministre Abdoulaye Idrissa Maiga, tellement l’homme est d’une ambition disproportionnée.

Au delà de tout ce qui précède, à défaut de le sortir du gouvernement pour discourtoisie manifeste, et en accointance avec Ras Bath, un recadrage s’impose au sieur Mohamed Ali Batchily au sein du gouvernement, soit par le Premier Ministre, au-delà, par SEM IBK Président de la République Chef d’Etat, garant de l’unité, car être dans le gouvernement commande :respect, humilité, continence, solidarité.

Guindo Youssouf

Comments

comments

Related posts

Leave a Comment