Soirée d’adoration/Acte V : Une marée humaine déferle sur St Marc

48 heures avant l’événement, il était difficile de croire que ses propos tiendraient dans les faits. Et pourtant, ce dimanche 5 novembre 2017, on ne pouvait que donner raison à M.Alain BONI, Promoteur de la 5ème édition de Soirée d’Adoration, tant il y’avait foule, foule, foule à la Paroisse St Marc d’Abobo-Akeikoi. Des milliers peut-être, en tout cas autant de monde que l’enceinte de la Paroisse pouvait contenir, les retardataires n’avaient d’autre choix que de rester debout dans la cour. Certes, l’ambiance était électrique…la louange débordait, l’euphorie était tangible, mais le plus impressionnant, c’est l’atmosphère de spiritualité qui démarquait nettement ce spectacle des autres concerts du genre.

Plus qu’une tribune d’expression pour les chantres, il s’agissait pour le comité d’organisation de créer les conditions d’une régénération spirituelle du Peuple de Dieu au travers du ministère des chantres. Chantres ou Hommes de Dieu, en tout cas, ce concert a aussi été l’occasion de découvrir la casquette spirituelle de ces artistes mis à part pour annoncer les merveilles de l’amour de Jésus. Les grosses têtes passent…parmi elles, un certain Ismaël René Achiyah. Le témoignage de conversion de ce jeune homme est palpitant, lui qui, issu d’une famille musulmane, a fait la rencontre de Jésus dans des circonstances inoubliables. Sa prestation en elle-même ne passera pas inaperçu, paroles de connaissances, délivrances, guérisons…Face au public, c’était plus qu’un chantre, c’était un prophète. Dans une telle atmosphère, la nécessité d’une prédication inspirée s’imposait.

D’où le choix du Père Bienvenue DJEA, qui, sortira des sentiers battus pour annoncer la bonne nouvelle du Salut de Christ aux âmes angoissés venus prendre part à l’événement : ‘’ ’C’est lorsque le découragement atteint ta vie que Jésus passe par là’’. Et comme ça, tout simplement, des signes évidents du passage du Christ se sont manifestés, devant le St Sacrément exposé. Seulement, ‘’le faiseur de stars’’ de la musique chrétienne catholique, Alain BONI, ne pouvait pas s’arrêter là. Et le bon vin a été réservé pour la fin avec le passage du chantre Boniface, dont la prestation fera carrément basculer le public dans une allégresse presqu’indescriptible.

Quand on pense que cette initiative a été conçue dans le but de ‘’redynamiser la Paroisse et rehausser le niveau spirituel des Paroissiens’’ selon Alain BONI, on est tenté de reconnaître que les objectifs ont été largement dépassés…

Raoul MOBIO

Comments

comments

Related posts

Leave a Comment