Le Drian au Caire pour discuter de la Libye et renforcer la lutte antiterroriste

Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian s’est rendu jeudi 8 juin à la cathédrale copte orthodoxe du Caire pour exprimer la solidarité de Paris au pape Tawadros II. Le chef de la diplomatie a présenté ses condoléances pour l’assassinat de 29 pèlerins coptes dans un attentat perpétré fin mai par le groupe Etat islamique. La France et l’Egypte ont convenu d’intensifier leur coopération sur la Libye et dans le domaine de la lutte anti-terroriste au terme d’une rencontre entre le chef de la diplomatie française et le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi.

C’est la seconde fois que Jean-Yves Le Drian se rend à la cathédrale copte pour présenter ses condoléances au pape Tawadros II. Il l’avait fait en février 2015 quand il était ministre de la Défense, au lendemain de la décapitation de 21 coptes par le groupe Etat islamique de Libye.

Comme il y a deux ans, l’Egypte a riposté par des raids aériens contre des camps jihadistes en Libye, mais cette fois avec les Rafale livrés par la France. La situation en Libye a donc été au centre des entretiens du chef de la diplomatie française avec le président Sissi. Les deux hommes, qui se connaissent bien et s’apprécient, ont examiné les moyens de faire face aux dangers découlant de l’instabilité en Libye pour l’Egypte et la France.

L’initiative égyptienne pour rapprocher le chef du gouvernement d’union nationale Fayez al-Sarraj et le chef de l’Armée nationale le général Khalifa Haftar a été discutée. Les deux pays se sont engagés à intensifier leur coopération anti-terroriste ainsi que dans les domaines économiques et culturels.

Comments

comments

Related posts

Leave a Comment