Concert à Dakar : Dj Arafat refuse de monter sur scène

Devant donner un concert à la Place du souvenir africain samedi dernier, l’artiste ivoirien, Dj Arafat, a fait faux bond au public dakarois. Il a refusé de monter sur scène à la suite de désaccords avec les promoteurs de cet événement.

Sur sa page officielle Facebook, l’artiste ivoirien, Dj Arafat, a motivé son refus de monter sur scène par la mauvaise promotion de l’événement par l’organisateur Defko Africa. Ange Didier Houon, son nom à l’état civil, fait également grief au promoteur du concert de ne lui avoir pas payé l’intégralité de son cachet. Dans un communiqué qui nous est parvenu, Defko Africa s’est défendu contre ces accusations. « Nous avons tenu tous nos engagements contrairement à ce qui a été déclaré par l’artiste qui s’est empressé de faire un direct sur sa page Facebook au moment où il devait être sur scène », réfute-t-il tout en présentant ses excuses au patient et indulgent public à qui les modalités de remboursement ont été communiquées.

En ce qui a trait à la promotion de l’événement, les organisateurs indiquent avoir investi tous les supports susceptibles de toucher le maximum de personnes (campagnes digitales, affichages 6X3, audiovisuelles). Par ailleurs, Defko Africa et ses partenaires ont tenu à préciser que Dj Arafat, un des ambassadeurs du « Coupé-décalé », a reçu la moitié de son cachet depuis le 3 octobre 2017 à Abidjan, date de la signature du contrat ; l’autre partie lui devant être remise une fois à Dakar suivant des clauses insérées dans le contrat. Il devait percevoir la moitié du reliquat une fois arrivé et le reste avant de monter sur scène. Une kyrielle de « couacs » qui incomberaient à cet artiste fantasque a conduit à la confusion ce qui devait être une fête.Malgré le « non-respect de ses engagements », l’artiste aurait demandé de recevoir le reliquat, sans avoir au préalable réparé les préjudices, avant de monter sur scène. Pour rappel, depuis le 07 décembre, Dj Arafat devait être à Dakar, animer une conférence de presse le lendemain, participer à des émissions dont un live sur une radio, rencontrer des ressortissants ivoiriens… « Il a choisi de venir le jour même du concert après avoir changé deux fois de vol aux frais du promoteur. Ce qui a perturbé tout le programme au point que plusieurs personnes ont douté de la tenue de ce concert… », déplorent les promoteurs.

Le public, d’une affluence peu flatteuse, grelottant de froid et ressassant les antécédents de cet « ampoulé » artiste, s’est contenté des belles prestations des artistes locaux Safari, de la prometteuse chanteuses Abiba, et de quelques amusants « acrobates ». Aux alentours d’une heure du matin, lasse d’attendre, l’assistance s’est éclipsée. L’enthousiasme suscité par la venue du récidiviste artiste a fait place à la rouspétance.

Comments

comments

Related posts

Leave a Comment