Aides sous conditions : Le président zimbabwéen envoie un message très clair aux néo-impérialistes

Estimated read time 2 min read
Au Zimbabwe, le Président Emmerson Mnangagwa est vent debout contre les aides étrangères sous conditions, dont le but est d’altérer les valeurs et les croyances de son pays.

 
Lors d’une session ordinaire du Comité central de la Zanu PF mercredi dernier, le successeur de Robert Gabriel Mugabe a très clairement indiqué que le Zimbabwé n’acceptera jamais ce type de financement promu par des néo-impérialistes.
 
« Le Zimbabwe n’acceptera jamais aucun soutien financier étranger assorti de conditionnalités »
 
« Je nous demande de rester vigilants et déterminés face aux machinations néo-impériales des détracteurs de notre pays…Le Zimbabwe n’acceptera jamais aucun soutien financier étranger assorti de conditionnalités visant à souiller et à dénigrer nos valeurs et nos croyances. En tant que Zanu PF et peuples africains, nous rejetons l’imposition d’identités et de cultures étrangères », a-t-il déclaré, selon « The Herald ».
 
Tout en soutenant : «Nous continuons de considérer comme sacrées nos mœurs, nos valeurs et nos traditions africaines. Ceux-ci, façonnent notre identité, ainsi que notre dignité en tant que peuple souverain et indépendant ».
 
 Il a, par ailleurs,  exhorté ses compatriotes à travailler dans l’intérêt national pour la prospérité du pays.
 

Sur le même sujet

+ There are no comments

Add yours