Protection sismique au Japon: des sociétés fournissent de fausses informations

Une deuxième entreprise japonaise fabriquant des équipements destinés à protéger les bâtiments des séismes reconnaît avoir falsifié les données de certains de ses produits mis en place dans des écoles et des bâtiments publics. Cet aveu intervient après que la société KYB a admis avoir maquillé les données de milliers de ses amortisseurs à huile installés au Japon. Une filiale de la société Kawakin Holdings a installé au Japon dans 93 écoles et bâtiments publics des amortisseurs à huile, ou absorbeurs de chocs, ne répondant pas aux normes de sécurité…

Share
Read More