Procès du putsch manqué de 2015 au Burkina: le commandant Korogo à la barre

Au Burkina Faso, commençait ce lundi 5 novembre l’interrogatoire des personnes présentées comme étant les cerveaux présumés du putsch avorté de septembre 2015. A la barre aujoud’hui, le commandant Abdoul Aziz Korogo. Il était chef de corps par intérim du régiment de sécurité présidentielle. Le commandant Abdoul Aziz Korogo était le chef du régiment de sécurité présidentielle lors du coup d’Etat avorté. Poursuivi pour complicité d’attentat à la sûreté, meurtre, coups et blessures, l’accusé rejette toutes les accusations. « Je n’ai jamais ordonné, participé ni approuvé l’arrestation des autorités de la…

Share
Read More