Les cheminots en grève de la faim depuis le 18 décembre : Le Gouvernement est seul coupable….L’Etat doit s’assumer !

« Mourir pour la survie de nos familles, est une mort digne  pour un cheminot », tel est leur cri de désespoir. Frustrés, acculés et abandonnés, après 9 mois sans salaires, les 496 cheminots maliens de l’axe Ferroviaire Dakar-Bamako, regroupés au sein du syndicat des travailleurs du Rail(SyTrail) affilié à l’UNTM,  ont entamé depuis le 18 décembre dernier une grève de la faim. Pourtant, aux dires du secrétaire général du SyTrail, Mahamane Thienta, inspecteur de Matériels de son état, les collègues sénégalais régies par la même convention  du 7 décembre 2015 qui…

Share
Read More