Evo Morales espère un retour en Bolivie, son fief dans un calme précaire

Le président bolivien démissionnaire Evo Morales s’est dit, ce mercredi 13 novembre, prêt à rentrer dans son pays pour apaiser la situation. À Cochabamba, dans son fief du centre de la Bolivie, le calme est relatif, puisque ses soutiens espèrent marcher vers la capitale. « Si mon peuple le demande, nous sommes disposés à retourner (en Bolivie) pour apaiser la situation », a déclaré Evo Morales lors d’une conférence de presse à Mexico, où il a trouvé asile. « Nous reviendrons tôt ou tard », a-t-il aussi ajouté. Le président bolivien démissionnaire qui est arrivé la veille…

Share
Read More