Au 18ème jour du «shutdown», Trump change de ton et de vocabulaire sur le mur

Donald Trump a choisi la solennité mardi 8 janvier en prenant la parole depuis le Bureau ovale de la Maison Blanche alors que l’administration fédérale entre dans son 18ème jour de paralysie partielle. Mais il a également choisi de changer de vocabulaire pour défendre la construction d’un mur à la frontière avec le Mexique. C’est cette question précisément qui est à l’origine de l’impasse budgétaire que traverse le pays, les démocrates refusant de débloquer les 5,7 milliards réclamés par le président américain pour construire ce mur. L’analyse de Jean-Eric Branaa, maître…

Share
Read More