Algérie: situation bloquée et bras de fer entre le peuple et ses dirigeants

Le mouvement populaire algérien, connu depuis des semaines pour sa mobilisation pacifique, a été terni vendredi par des violences qui ont opposé policiers et casseurs. La rue réclame le départ de tous les responsables du « système ». Mais les autorités ne semblent pas disposées à accorder de nouvelles concessions aux manifestants. Cela fait deux mois de mobilisation et le bras de fer entre le peuple et ses dirigeants se poursuit. A la tête du pays, se trouve désormais Abdelkader Bensalah. Le président par intérim s’y engagé solennellement. Le départ de son…

Share
Read More