La disparition est obligatoire, mais disparaître pour toujours, depend le défunt.

 

AMADOU TOUMANE TOURÉ, dit Att, né le 04 novembre 1948 à Mopti( Soudan Français, actuel Mali) , l’ancien chef de l’État du Mali de 2022 à 2012 après avoir passé 6 mois à  la de transition à la place du feu. Moussa Traoré de 1991 à 1992, le deuxième homme le plus gradé en armée malienne après le général Moussa Traoré , a qui, il a bouleversé son pourvoir. ATT était général de 5 étoiles en armée de l’air et il était Le chouchou de la population malienne parmis les présidents passés au pouvoir depuis la prise de l’indépendance en 22 septembre 1960. Le président qui n’était non seulement maître au pouvoir , mais également maître en arme, c’est-à-dire qui connaissait bien la guerre un héros chassé au pouvoir en 2012 à deux mois à l’issue de son dernier mandat par Le Capitaine Hamadou Aya Sanogo, actuellement général à sa grade, il fut le bâtisseur sur tous les plans, récemment reconnu par sa population. Le général de tous les temps,  selon les maliens, a disparu la semaine dernière en date , mardi le 10 novembre 2020 à Turquie (Istanbul) après une opération loupée. Nous prions pour l’enfant de Mopti, le mari de LOBO TRAORÉ,  que la terre soit légère à sa faveur, mais nous demandons si cette disparition est-elle à jamais ?

Après avoir reçu un accueil inoubliable, des funérailles historiques à la part de la population Malienne à Amadou Toumane Touré. Le phénoménal président, le phénomène pour les maliens a battu tous les records héroïques en hommage. Selon la population malienne, Att a fait 102 réalisations en 10 ans sur tous les plans. Il était aussi la seule solution pour ce qui se passe au Nord du Mali a-t-elle confirmé. Vous ne connaissez pas la guerre dit-il ce général de 5 étoiles à chaque fois qu’il était devant les caméras , il disait aussi que cette guerre au Nord du pays n’est pas à negliser, elle n’est pas une question de force mais plutôt une négociation. L’ ancien président,  qui a remplacé le président Alpha Oumar Konaré, entraîne de tripler même de quadrupler des bonus après sa mort. Une mort qui a brisé pas seulement sa nation, mais également au monde entier. Nos ancêtres disaient toujours qu’un brave disparu mais il ne meurt jamais. Dans ce cas,  nous pouvons dire en conclusion, que cela soit comme celle de notre brave enterré hier par une foule de personnes à toutes catégories au cimetière de Hamdaye ACI.

YOUBA DOUMBIA. 

Share Button

Sur le même sujet

Leave a Comment